Mécanisme réflexe de transpiration, "transsudation" pour être plus précis, de la muqueuse vaginale, la tapissant d'un film visqueux translucide qui favorise le glissement indolore de tout corps étranger qui s'y enfonce.

Lubrifiant

De très nombreuses circonstances (des infections génitales aux sévices de la ménopause) perturbent "l'écosystème" de la flore vaginale et entravent la lubrification : le recours à des agents lubrifiants artificiels est ainsi de bon aloi, afin d'éviter les risques de dyspareunie.

Publicité
Publicité
Publié par Rédaction le Jeudi 09 Septembre 2010 : 15h25