Première nuit d'amour, le soir des noces. Dans les sociétés à prohibition sexuelle préconjugale le rituel du mariage célèbre aussi la défloration de l'épouse, "dépucelage" qui ne va pas forcément de soi et qui laisse des traces pénibles dans la mémoire.

Continence religieuse

Outrepassant les règles de continence liées au sang menstruel par exemple, les clercs du 4e Concile de Carthage, en 398, ordonnent de surcroît aux époux de surseoir à la consommation du mariage lors de la nuit de noces, par égard pour la bénédiction qu'ils viennent de recevoir... mais le conseil n'est-il pas aussi une manière de prévention des séquelles d'assauts viriles trop brutaux ?

Publicité
Publicité
Publié par Rédaction le Jeudi 09 Septembre 2010 : 15h25