Cône ou cylindre faisant saillie au centre de chaque sein. La surface n'est pas unie car elle recouvre un important réseau musculaire. L'extrémité arrondie est parcourue par des sillons et parsemée d'un douzaine de petits pertuis qui sont l'abouchement des canaux "galactophores ", mot à mot : qui transportent le lait. Son extrême sensibilité et sa vascularisation, font du mamelon une zone érogène majeure, à condition, comme toujours, qu'un apprentissage en conditionne la réactivité.

Bout du sein rentré

Les mamelons peuvent être plats ou très peu saillants, "ombiliqués", parfois d'un seul côté. Cette "inversion" impose un handicap esthétique, mais aussi mécanique vis à vis du désir d'allaiter. Comme la rétraction est due à la brièveté et à la résistance de ces canaux, le traitement chirurgical consiste à les sectionner.

Publicité
Publicité
Publié par Rédaction le Jeudi 09 Septembre 2010 : 15h25