Simulacre liturgique, inscrivant dans le cadre d'une parodie anticléricale de nombreux ajouts d'ordre érotique, en fonction du niveau de culture ésotérique et de l'organisation sectaire des fidèles. La filiation s'établit entre ces offices "démoniaques" traditionnels - eux-mêmes héritiers des cérémonies de sacrifices humains - et certains rituels S/M contemporains, l'attrait pour les sépultures, la fascination pour les cimetières souterrains (les catacombes).

Publicité
Publié par Rédaction le Jeudi 09 Septembre 2010 : 15h25