Mal de tête spécifiquement féminin, "céphalée" qui affecte la moitié du crâne, dont l'intensité et la périodicité sont très invalidantes... au point d'en faire l'insigne des dérobades et des feintes pour échapper au triste devoir conjugal.

Publicité
Publié par Rédaction le Jeudi 09 Septembre 2010 : 15h25