Se saisir d'une surface de peau à pleine bouche, et serrer les dents jusqu'au sang, n'est pas une pratique S/M mais relève des cruautés "sadiques". Dans cette série des comportements violents non érogènes, il faut inclure la gifle qui, bien que moins traumatisante que la morsure, n'appartient pas au registre des brutalités infligées aux soumis.

Publicité
Publicité
Publié par Rédaction le Jeudi 09 Septembre 2010 : 15h25