Sigle des "maladies sexuellement transmises", dites autrefois "vénériennes" et "honteuses" : la plaie de l'érotisme. Si les agents anti-infectieux réduisent la gravité de la plus part des MST, certaines tel le Sida leur résistent encore, alors que d'autres, dites asymptomatiques comme les Chlamydiae, sont si discrètes qu'elles ne sont même pas soupçonnées...

Prévention

C'est cette "invisibilité" des symptômes qui est l'ennemi n°1 de la maîtrise des risques, d'autant que le Safer Sex a une célébrité à tendance gay et que la pilule dépréciant l'usage du préservatif à titre contraceptif, relègue son emploi à un pansement de première urgence, autant dire au petit bonheur la chance...

Publicité
Publicité
Publié par Rédaction le Jeudi 09 Septembre 2010 : 15h25