Paramètre démographique complexe destiné à chiffrer le flux des naissances dans une population donnée. Ces taux abstraits - tels que le nombre de naissances vivantes par rapport à l'effectif des femmes âgées de 15 à 49 ans, par exemple - doivent être complétés par des informations sur la nuptialité (nombre de mariages), l'âge de la mère à la première naissance, le nombre des naissances issues de l'immigration, le taux de mortalité maternelle et infantile...

Taux de fécondité

Un calcul statistique permet de définir le nombre minimum d'enfants par femme nécessaire au simple renouvellement des générations : il est en théorie de 2,1 en Europe à la veille de l'an 2000. C'est du reste le "score" atteint par la population française, après plusieurs décennies de récession.

Publicité
Publicité
Publié par Rédaction le Jeudi 09 Septembre 2010 : 15h25