Cérémonie civile du mariage. Fête païenne aux rites ancestraux, impliquant les deux communautés familiales qui se greffent l'une à l'autre, par l'union de leurs deux enfants. L'exode rural, l'urbanisation chaotique ont fait "éclater" nombre de traditions. Le mariage en sauvegarde encore un reliquat, en préservant le chant et la danse propres au folklore des familles qui s'unissent.

Embourgeoisement

Caricature injuste de la vie conjugale traditionnelle. Critique d'autant plus ambiguë des opposants au mariage, que leur statut social et économique crée l'illusion du libéralisme. Or, opter pour l'union libre ou le concubinage est un simulacre de non-conformisme, puisque l'âpreté des tâches ménagères et les engagements de fidélité n'en sont pas moins quotidiens que dans les unions légitimées.

Publicité
Publicité
Publié par Rédaction le Jeudi 09 Septembre 2010 : 15h25