Cicatrice du cordon ombilical, au centre du ventre. Incontestable zone érogène par sa situation, son petit creux, sa sensibilité, et les traditions millénaires qui en exaltent les mérites, du Cantique des Cantiques aux Mille et une Nuits, du Kâma Sûtra à Diane de Poitiers peinte par l'Ecole de Fontainebleau...

Embellissement

De tous temps le nombril fait l'objet de soins esthétiques destinés à l'érotiser : tatouages et peintures corporelles, piercing et sertissage de pierres précieuses, exhibition des strip-teaseuses ou de la mode des mini caracos qui couvrent à peine le thorax.

Publicité
Publié par Rédaction le Jeudi 09 Septembre 2010 : 15h25