Un souvenir, un acte, ou un besoin, tous morbides et prohibés, mais qui assiègent sans relâche la conscience du sujet. Lorsque le refoulement est débordé par le passage à l'acte, cette impulsion incontrôlable s'appelle "compulsion", en amont de bien des conduites sexuelles répréhensibles.

Publicité
Publié par Rédaction le Jeudi 09 Septembre 2010 : 15h25