Pénis artificiels, vulgairement appelés "gode", dont les archéologues retrouvent des exemplaires datés des temps les plus reculés de la préhistoire... et qu'aujourd'hui, l'industrie des matières plastiques a largement diffusés auprès des veuves et des orphelins.

Publicité
Publié par Rédaction le Jeudi 09 Septembre 2010 : 15h25