Etape plus ou moins durable de stabilisation dans la progression de l'excitation. Rarement inquiétant chez l'homme, dont il ne compromet pas l'arrivée, toujours "prématurée", de l'éjaculation, cet interlude peut être ressenti comme "interminable" chez la femme qui n'aboutit pas à l'orgasme, dans des délais qui n'empiètent pas trop sur les autres activités domestiques...et créer un motif pénible de désillusion et de frustration.

Publicité
Publié par Rédaction le Jeudi 09 Septembre 2010 : 15h25