Ejaculations spontanées au cours du sommeil. Naturelles et banales dans la période post-pubertaire, elles trahissent chez l'adulte jeune une trop longue période d'abstinence. C'est cette ambivalence, entre les lois de la nature et les préméditations malsaines, qui alimente encore un débat théologique assidu des trois religions méditerranéennes, pour savoir si ces "pollutions" sont assimilables à l'onanisme (mollities des catholiques, hachhatat zera des juifs et nakîhou al-yâd des musulmans) et comment accéder à leur purification rituelle.

Ménarche et sémenarche

A l'instar du premier écoulement de sang menstruel chez la fille (dit "ménarche"), il importe de donner toute sa valeur à la fois symbolique et biographique à la première éjaculation du garçon (que je propose d'appeler "sémenarche"), qui survient une fois sur quatre en dormant.

Publicité
Publicité
Publié par Rédaction le Jeudi 09 Septembre 2010 : 15h25