Organe typiquement masculin en forme de petite châtaigne, encerclant le canal de l'urètre juste à sa sortie de la vessie. Ses fonctions sécrétoires la font participer très activement à l'élaboration du sperme, quant à sa sensibilité érogène, elle est utilement explorée par les massages des pratiques anales de tous ordres, aussi bien chez l'homme que chez la femme.

Cancérologie

Le parallèle qui peut être établi entre les cancers de la prostate et de l'utérus - comme blessure narcissique obligeant le sujet à redevenir une personne - reste assez fictif, car si les hommes y voient leur érection sacrifiée, les femmes ne deviennent pas obligatoirement "frigides".

Publicité
Publié par Rédaction le Jeudi 09 Septembre 2010 : 15h25