Toxicomanie politiquement correcte, qui ne survit à l'opprobre de l'hécatombe sanitaire qu'elle produit que par l'efficacité des lobbies qui en vivent. Par conséquent, fumer est depuis longtemps un langage coutumier de la vie quotidienne. Sexuellement, à l'exception des tics robotisés des fumeurs les plus atteints, sa gestuelle étaye remarquablement le verbe et les mimiques, de l'hostilité à la réconciliation, de la drague à l'offrande de la cigarette après l'amour...

Pilule

Les jeunes estiment qu'il leur faut posséder rapidement les clés de ces codes pour avoir accès aux prérogatives adultes... Erreur. Sans réprobation et sans avancement, dans l'indifférence générale, en quelques semaines à peine, ils sont emprisonné dans l'anonymat blasé des fumeurs. A ce petit jeu de dupes, les filles sous pilule vont payer un droit d'entrée au prix fort, majoré des risques d'accidents vasculaires pouvant survenir avant les cancers.

Publicité
Publié par Rédaction le Jeudi 09 Septembre 2010 : 15h25