Sueur. Trois catégories de glandes "sudoripares" libèrent sur la peau trois types de transpiration. La plus "huileuse" provient des glandes sébacées implantées dans le follicule d'un poil et en assure le "graissage" continu ; la plus fluide, abondante et inodore, est produite par les glandes eccrines, très actives dans la paume des mains et la plante des pieds ; la plus grasse, la plus odorante, est sécrétée à la base des poil et des cheveux par des glandes dites apocrines.

Hyperhydrose

La transpiration est modulée par l'effort, le stress, l'émotion, l'excitation, mais aussi chez la femme par son cycle hormonal. Les accès subits et violents des "bouffées de chaleur" et des "suées"de la ménopause attestent du chahut hormonal que la femme est en train de subir.

Publicité
Publié par Rédaction le Jeudi 09 Septembre 2010 : 15h25