Organe mâle de la miction, de l'accomplissement du devoir conjugal et de la quête de l'orgasme. Héros et martyr de la sexualité masculine. Unique partie du corps dotée d'un système ingénieux d'alternance de ses dimensions et de sa rigidité, rythmant des séquences d'érection et de flaccidité en fonction d'instructions en majorité involontaires.

Dysmorphophobies

Barbarisme médical qui traduit les reproches d'ordre anatomique dont un sujet revendique la correction. Nul autre organe que la verge se voit accusé d'autant de maux, à propos de sa taille, son diamètre, son volume, sa dureté, sa direction, ses courbures, ses aspérités, sa température, sa couleur...

Publicité
Publié par Rédaction le Jeudi 09 Septembre 2010 : 15h25