Isabelle Alet sexologue

Isabelle Alet, sexologue

avec Isabelle Alet sexologue
La sexualité est une composante essentielle de notre vie, un facteur essentiel de notre épanouissement. Personne n'a de doute là dessus. Mais bien souvent, la réalité est différente. Eloignement, incompréhension, troubles, douleurs, blocages, absence de désir perturbe notre vie érotique. Isabelle Alet, sexologue, ouvre un Salon sexo dans les Forums FemmesPlus ! 

Les derniers articles
Sexe

"L'amour, l'amour c'est magnifique, c'est génial à en faire pleurer. Quels grands moments !". L'homme qui s'exprime ainsi est un... médecin. Il nous parle sans tabous dans "Delicatessex", ou l'art de l'amour dans la chambre à coucher. Explications avec le Dr Yves Réquéna
Isabelle Alet sexologue
La sexualité est une composante essentielle de notre vie, un facteur essentiel de notre épanouissement. Personne n'a de doute là dessus. Mais bien souvent, la réalité est différente. Eloignement, incompréhension, troubles, douleurs, blocages, absence de désir perturbe notre vie érotique. Isabelle Alet, sexologue, ouvre un Salon sexo dans les Forums FemmesPlus ! 
En 1999, un foyer sur trois était constitué de personnes seules, soit 7,5 millions de célibataires. Et même si il n'y a pas de chiffres plus précis, cette tendance s'est accentuée. Fini le mythe du mariage idéal qui dure toute la vie. Aujourd'hui, les femmes tardent à se mettre en couple et divorcent de plus en plus tôt. Mais si, en moyenne, trois mois après une séparation un homme retrouve une partenaire, les femmes mettent plus de temps. Certaines attendent même plusieurs années avant de tenter une nouvelle rencontre ! Le profil de ces nouvelles célibataires ? Des femmes qui, jusqu'à environ 35 ans, vivent comme des hommes. Autonomes financièrement, elles sortent beaucoup, en sachant qu'elles sont libres, sans compte à rendre à personne. Avec un leimotiv : le célibat c'est branché !Beaucoup de sociologues voient surtout dans ce phénomène une volonté de prolonger sa jeunesse, et notre société se charge du reste. En faisant du célibat un véritable art de vivre qui mènerait au bonheur en toute indépendance : plus de temps libre, une totale liberté sexuelle, des rencontres sympa et variées, aucune contraintes... Les nouvelles célibataires brandissent des chiffres précis pour justifier leurs choix : "En ville, un mariage sur deux se termine par un échec !" lance Géraldine, toujours célibataire à 28 ans. Avant de poursuivre : "Quand on est indépendante depuis des années, difficile de faire entrer un homme dans sa vie, en l'accueillant chez soi. Et au fond, on veut continuer à sortir quand on en a envie et avec qui on veut. Sans avoir de compte à rendre à personne".
Sexy Plus N°2 Spécial Saint Valentin
SexyPlus N°2, le supplément sexy qui réchauffe l'hiver : Les Misters France et Les Mystères du pénis, des quizs et des sextoys, des tests et du Love, Love, Love...
Publicité