Se lever tôt sans gagner plus

avec
Travailler plus pour gagner plus ? Vrai en théorie. Mais l'enquête de terrain d'Elsa Fayner prouve le contraire. Elle s'est fondue dans le quotidien des travailleurs précaires, a enchaîné les petits boulots et a même vécu dans un foyer de jeunes travailleurs. Elle s'est pourtant levé tôt, mais n'a pas gagné grand-chose. Enquête !

Les derniers articles
Bénédicte de Badereau, journaliste

Avec
Nocifs pour les uns, inoffensifs pour les autres : on entend tout et son contraire sur les pesticides. De A comme alachlore à Z comme zirame, le point sur les produits phytosanitaires et leurs dangers.
Actu / Evénements
Avec
Fini le jokari ! Sur la plage, l'accessoire indispensable, c'est désormais le cahier de vacances pour adultes. But du jeu : repasser le bac, combler nos lacunes en histoire-géo, en biologie ou encore pimenter notre vie érotique, avec des batteries de questions dignes de "Qui veut gagner des millions". Cet été, pas moins de 15 titres se bagarrent pour être sur notre serviette.Sélection pour ne pas finir l'été plus bête qu'on ne l'a commencé.
Voyage
10 idées voyage pour l
Avec
C'est l'été, chouette, fuyons ! La grande évasion approche, les cartables sont rangés et les maillots trépignent d'impatience. Seule, en tribu ou en amoureux, c'est décidé, on largue les amarres. Pour trouver le coin de planète qui fera notre bonheur, sélection de dix destinations très FemmesPlus.
Avec
Le but de Cristina Cordula ? Que toutes les femmes se sentent belles !Ancien mannequin de Saint-Laurent et Kenzo, la Madame Look de M6 à l'accent brésilien publie ''Toutes les femmes sont belles'' avec 40 exemples de relookings. Rencontre avec la reine du "conseil en image"...
A voir
Avec
Pulsatilla, c'est une petite brune dynamique, cheveux en pétard, au débit ultra rapide, comme toute Italienne qui se respecte. A 26 ans, l'auteur de ''La cellulite c'est comme la mafia, ça n'existe pas'' (Au Diable Vauvert) est le dernier phénomène littéraire de la Péninsule. De passage à Paris, elle s'est confiée avec simplicité et humour à FemmesPlus. Sept bonnes raisons pour l'aimer...
Couple
Hé, on vivrait pas ensemble nous ?
Avec
Depuis un petit moment, tous les deux, on passe toutes nos nuits dans le même lit et nos brosses à dents cohabitent à plein temps. Le doute n'est plus permis, je crois bien que l'on vit ensemble. Alors, on officialise ou bien on reste en "union libre" ? Bague au doigt ou pas ? Pour bien choisir entre mariage, Pacs et concubinage, suivez le guide !
Cancer and the City
Avec
Stilettos aux pieds, Marisa Acocella Marchetto menait une vie digne de ''Sex and the City'' quand on lui a annoncé sa maladie. La dessinatrice new-yorkaise a alors noirci les pages de ses carnets pour nous raconter sa traversée de la maladie dans une BD pleine d'optimisme et très fashion.
Actu / Evénements
Daphné, à découvrir sur scène
Avec
Sa voix douce et brisée nous enchante. Son album ''Carmin'' nous a charmé, on découvre maintenant Daphné en concert !
A voir
Shine a light DR
Avec
On croyait les Rolling Stones décatis, ne redescendant de leur cocotier que pour des tournées aux dimensions monstrueuses. Martin Scorsese nous prouve le contraire avec ''Shine a light'', le film de deux concerts donnés en 2006 au Beacon Theatre de New York. Un évènement énergique et rock'n'roll !
(c) Miss Landmine. All rights reserved.
Avec
Elles prennent la pose au crépuscule sur la plage, ceintes de leurs écharpes de Miss. Ces Angolaises ressemblent à toutes les Reines de beauté du Monde, à un détail près : leurs silhouettes asymétriques. Les dix femmes participent à l'élection de Miss Landmine, "Miss rescapée des mines", le projet fou et humaniste d'un Norvégien...
A voir
Avec
Vue de dos Son dos est certainement la partie la plus célèbre de son corps. Man Ray l'immortalisa pour ''Le Violon d'Ingres'', une photographie symbole du surréalisme. Kiki, muse de l'artiste américain, fut l'égérie du Tout-Montparnasse de l'entre-deux-guerres. Catel Muller, dessinatrice, et José-Louis Bocquet, romancier, ont entrepris de raconter sa vie mouvementée dans une bande dessinée en noir et blanc, véritable biographie en bulles. Le Montparnasse de Kiki Le destin d'Alice Prin en valait la peine... A quatorze ans, ses jolies courbes, son charmant minois et un porte-monnaie vide poussent cette petite provinciale inculte à devenir modèle pour les artistes d'un quartier parisien en pleine ébullition : Montparnasse. Satellite des surréalistes des années vingt, la gouailleuse Kiki tombe amoureuse de Man Ray, pose pour Léonard Foujita, fume de l'opium avec Cocteau, s'amuse avec Ernest Hemingway. "''Montparnasse, à l'époque, était un lieu hors normes, imperméable aux conventions de l'époque''", explique José-Louis Bocquet, qui a signé le scénario.
A voir
Avec
Les oubliées de l'Histoire Sur le millier de Croix de la Libération décernées après la guerre, seules six ont été attribuées à des femmes. Jean-Paul Salomé a voulu raconter les vies de ces héroïnes trop souvent oubliées de l'Histoire, s'inspirant librement de la vie de Lise de Baissac, agent secret français, pour le scénario de ses ''Femmes de l'Ombre''. Commando féminin En 1944, Louise Desfontaine (Sophie Marceau) part pour Londres. La jeune bourgeoise vient de perdre son mari résistant et rejoint son frère au SOE, un service secret de sabotage piloté par Churchill. La guerre vit des heures décisives. Dans l'ombre, le débarquement du 6 juin se prépare. Une mission lui est confiée : exfiltrer un agent anglais d'un hôpital normand. Et pour l'accomplir, Louise s'entoure d'un commando exclusivement féminin. Toutes différentes, toutes résistantes Louise la bourgeoise, Jeanne, la fille de mauvaise vie (Julie Depardieu), Suzy, la femme frivole, amoureuse repentie d'un Allemand, (Marie Gillain), Gaëlle (Déborah François) et Maria (Maya Sansa) vont tenter d'accomplir leur devoir, usant des stratagèmes habituels de la Résistance, artillerie, bombes et ruses mais aussi de leur séduction et de leur charme. Prêtes à tout, quitte à se sacrifier.
A voir
© Man Ray Trust - ADAGP Paris 2008
Avec
Né sur l'autre rive de l'Atlantique, c'est à Paris que Man Ray (1890-1976) est devenu célèbre. Figure du Montparnasse de l'entre-deux-guerres, cet artiste à l'imagination débordante a laissé une œuvre aux formes multiples, faite de photos, peinture et d'objets surréalistes. La Pinacothèque nous révèle son atelier... Morceaux choisis !
Sexo
Avec
Du sexe à la télé ? Rien d'étonnant de notre côté de la Méditerranée. Mais en Egypte, le sujet reste largement tabou et Heba Qotb fait figure de pionnière. Sexologue réputée et musulmane pratiquante, elle présente depuis 2006 les premières émissions de télévision consacrées à l'éducation sexuelle dans le monde arabe. Dans un décor austère, souriante et chaleureuse sous son hidjab, Heba évoque sans tabou la masturbation, la fellation, l'adultère. Lutter contre l'ignorance Son objectif, que les Egyptiens et les Egyptiennes puissent mener une vie sexuelle épanouie, toujours dans le cadre du mariage. Une œuvre extrêmement utile dans un pays où l'on découvre souvent les secrets de l'alcôve le soir des noces et où les mutilations sexuelles sont encore pratiquées. Chiffre effarant, 97 % des Egyptiennes sont excisées. Si, vue d'ici, Heba semble parfois rétrograde (elle considère l'homosexualité comme un "''trouble''" qui peut être traité), elle a jeté un pavé dans la mare du conservatisme égyptien. Entre deux consultations, tout juste de retour du Qatar, la nouvelle star médiatique du Moyen-Orient nous a raconté son parcours. Femmes Plus : Comment êtes-vous devenue médecin sexologue ? Heba Qotb : Médecin spécialisé en médecine légale, je me suis penchée sur les violences sexuelles, le viol, les agressions. C'est par ce biais que je me suis intéressée à la sexologie. En 2004, devant l'American Academy of Clinical Sexologists, j'ai soutenu une thèse sur la sexualité selon l'islam, d'après le Coran et la Sunna. Puis j'ai ouvert une consultation de sexologie au Caire et organisé des stages d'éducation sexuelle.
Avec
"''La jeunesse manque d'ambition !''" Au printemps 2006, les étudiants manifestent contre le CPE et les candidats à la présidentielle fustigent la culture de l'assistanat. "''A les entendre,'' se rappelle Elsa Fayner, 30 ans, journaliste spécialisée dans les questions de société, ''la jeunesse manquait d'ambition et de goût du risque. J'ai eu envie de voir de plus près ce système social censé être décourageant.''" Pendant trois mois, début 2007, elle a donc mené l'enquête et s'est fondue dans le quotidien des travailleurs précaires. Celles et ceux qui naviguent entre CDD, intérim, SMIC et temps partiel. Une expérience qu'elle raconte dans ''Et pourtant je me suis levée tôt''. Un titre qui n'est pas sans rappeler un bon mot de notre président... Etre au plus près des précaires En janvier 2007, elle part donc pour Lille, soumet son CV à un petit lifting - elle gomme ses diplômes de journalisme et de sciences politiques pour ne garder que sa licence de philo, peu séduisante pour les recruteurs - et enchaîne les petits boulots. Après un passage sur une plateforme de télé-vente, elle devient vendeuse de hot-dogs à la cafétéria d'une grande enseigne de meubles, puis employée d'étage dans un hôtel 4 étoiles lillois. Pas question pour elle de se mettre dans la peau d'un "''précaire''". Mais elle veut être au plus près pour décrire au mieux. Immersion totale Pendant trois mois, en immersion totale, elle vit dans un foyer de jeunes travailleurs. Chaque soir, elle prend des notes pour son livre... Tout au long de son enquête, Elsa déroule le quotidien difficile du travailleur précaire. Les managers usant de méthodes consternantes, entre pression constante et infantilisation, primes en pots de confiture et pauses interdites, sur la plateforme téléphonique. "''Dans le télé-marketing, la fatigue des employés est physique et morale. Impossible d'y rester très longtemps.''" Les couloirs feutrés du quatre étoiles ne sont guère plus accueillants. "''A l'hôtel, la "perle" est l'employée qui accepte de travailler tous les dimanches.''"
A voir
Avec
''"Où sont les femmes ?" ''Cette question a mené Titouan Lamazou aux quatre coins du Monde. Pendant cinq ans, l'ancien navigateur est parti à la rencontre de nos contemporaines, de l'Afrique à la Polynésie, des Etats-Unis à la Chine. Il a traversé 35 pays, en tant qu'artiste pour la paix désigné par l'UNESCO. De ce périple, il a ramené 200 dessins qu'il expose aujourd'hui au Musée de l'Homme, devenu ainsi Musée des Femmes. Il a aussi réalisé une série de portraits (diffusés sur France 5) et un documentaire à partir des photos et vidéos. "''De la ministre à la paysanne''" Comme Arthus-Bertrand l'avait fait avec l'environnement, Lamazou, apôtre du carnet de voyages, a réalisé son tour du monde des femmes. L'aventure commence en 2001 avec un exploratoire dans la Corne de l'Afrique. L'ancien navigateur (vainqueur du premier Vendée Globe en 1993) raconte : "''C'est un projet qui me tenait à cœur et auquel je songeais depuis longtemps : un ouvrage consacré au monde en général à travers des portraits de femmes en particulier. De la ministre à la paysanne, de la cinéaste à la chauffeuse de taxi, la destinée des femmes aujourd'hui est beaucoup plus représentative de l'évolution de nos sociétés que celle des hommes qui les dirigent depuis la nuit des temps."'' [html][/html] Les mille muses de l'artiste Les femmes de Lamazou vivent à Bali, en Afghanistan, en Colombie, aux Etats-Unis, en Palestine, elles sont riches, pauvres, jeunes, âgées... A chaque planche, le trait est juste et délicat. Ses portraits sont pleins de respect et de tendresse. Il l'explique ainsi : "''J'ai réalisé que les individus qui m'ont toujours le mieux inspiré lors de mes pérégrinations sont des muses féminines..." ''Titouan Lamazou, indéniablement, nous aime.
Shopping
Avec
Souvenez-vous. Au 20e siècle, le commun des mortels se contentait de passer son café moulu à la cafetière. Mais au début des années 90, des as du marketing eurent une idée géniale : nous faire déguster à la maison un café aussi délicieux que celui que l'on boit... au café.
Avec
Pour elles, acrobates en pleine épreuve, la Toile s'est faite filet de protection. Les femmes atteintes par un cancer du sein trouvent refuge sur Internet, ses forums et ses blogs. Sur Essentielles, Plume de femmes, chez Anacaracol, la solidarité numérique est une réalité. Décryptage et témoignages. Clic !
Actu / Evénements
amy winehouse, nouvelle star de la soul et des tabloids
Avec
A 23 ans, l'interprète de "Rehab" se place en digne héritière d'Aretha Franklin et séduit avec sa soul entêtante. La bad girl anglaise, héroïne des tabloïds anglais grâce à ses frasques alcoolisées et poudrées, vient d'être récompensée aux Grammy Awards.
A voir
Avec
Barbie se pique de design et de création ! A l'invitation de Fiona Meadows, professeur d'architecture, dix femmes architectes se sont livrées à un exercice de style et ont imaginé la villa californienne de Barbie. Une exposition drôle, rose bonbon et décalée.
Actu / Evénements
FemmesPlus rencontre Dionysos - FemmesPlus
Avec
Avec ''La Mécanique du Cœur'', conte et album-concept, Mathias Malzieu et Dionysos explorent les rouages des sentiments, dans un mélange détonnant entre pop, tic-tac et ukulélé, servi par des invités de marque (Olivia Ruiz, Jean Rochefort...). Mathias, Mickaël et Guillaume, trois des membres du groupe, nous racontent la génèse de la Mécanique !
A lire
Cancer and the City
Avec
Stilletto aux pieds, Marisa Acocella Marchetto menait une vie digne de ''Sex and the City'' quand on lui a annoncé sa maladie. La dessinatrice new-yorkaise a alors noirci les pages de ses carnets pour nous raconter sa traversée de la maladie dans une BD pleine d'optimisme et très ''fashion''.
Avec
Quand la solitude s'installe Marcel (Michel Piccoli), 80 ans, charmant et élégant, vit dans une chambre de bonne sous les toits de Paris. Son vieil ami Amar, qui vit sur son palier, a décidé de rentrer au pays. Il y a aussi cet autre voisin junkie, mais qui va mourir... Et son propre fils se fait trop discret. Marcel a bien une amoureuse, Thérèse (Mylène Demongeot). Mais happée par un quotidien difficile, ses visites vont s'espacer. Au dernier étage, la température grimpe puis descend, et Marcel est de plus en plus seul... Chronique d'une mort annoncée En peu de mots, ''Les toits de Paris ''déroule comme un long plan séquence la saisissante chronique d'une mort annoncée, directement inspirée de la canicule de l'été 2003. Une tragédie au cours de laquelle plus de 20 000 personnes sont décédées, pour la plupart des personnes âgées abandonnées. Pour ce rôle, Michel Piccoli, bouleversant de justesse et d'intensité, a d'ailleurs reçu le prix d'interprétation masculine au Festival international du film de Locarno. Mylène Demongeot, Maurice Bénichou et surtout Marie Kremer, jeune femme solitaire, solidaire et rêveuse, y sont tout aussi remarquables. L'isolement des capitales occidentales C'est au travers de rencontres pudiques et singulières et d'instants de vie poignants qu'Hiner Saleem, réalisateur Kurde Irakien, a décidé de faire les Toits de Paris : ''"Dans les grandes villes, tout est possible, et dans le même temps les choses les plus simples sont impossibles. [...] Au Kurdistan, où il fait souvent plus de 50 degrés, les vieux n'en meurent pas parce qu'on ne les abandonne pas. Nos vieux sont valables jusqu'à la mort !"'' Mais son film ne s'arrête pas là.
Actu / Evénements
Prix Constantin
Avec
Bravo Daphné ! La gracile chanteuse a remporté le Prix Constantin 2007, décerné par un jury de professionnels de la musique. Un prix créé en hommage à Philippe Constantin, découvreur de talents disparu en 1996, et qui récompense chaque année un nouveau talent. D'Aaron à Rose, découverte des 10 artistes ou groupes qui étaient en lice !
Actu / Evénements
une parodie des internauts de martine.logeek.com
Avec
Après ''Martine à la Plage'', voilà maintenant que ''Martine a loupé son test ADN'' ! L'agaçante héroïne, créée dans les années 50 par Marcel Marlier revient, cette fois-ci parodiée par les Internautes. Les coupables ? Une bande de copains informaticiens. Grâce à leur générateur de couvertures, Martine circulait de mail en mail.
Actu / Evénements
Avec
Le chanteur discret fait parler de lui cet automne. Il publie un live, ''Sur nos forces motrices ''et un coffret d'inédits, ''Les Sons Cardinaux''. En écho, les éditions Textuel publient une biographie intitulée ''Les Points Cardinaux''. Des auteurs de BD illustrent ses textes aux éditions Charette. Interview vidéo !
A lire
Avec
Les mêmes inquiétudes Pour elles, acrobates en pleine épreuve, la toile s'est faite filet de protection. Les femmes atteintes par un cancer du sein trouvent refuge sur Internet, ses blogs et ses forums. Anne, 41 ans, est une habituée d'Essentielles, un incontournable sur le sujet : "''Quand on m'a diagnostiqué un cancer du sein, j'ai d'abord cherché de l'information, puis je ne suis quasiment plus allée que sur les forums d'Essentielles. Je souhaitais communiquer avec d'autres femmes qui suivaient les mêmes traitements, rencontraient les mêmes problèmes et les mêmes inquiétudes.''" Parler vrai Avec 100 000 messages postés sur les forums, le site de Karine Sabatier a accompli sa mission. ''"J'ai créé un site tel que j'aurais voulu en rencontrer un pendant la maladie de ma mère : pas un site médical mais un site où l'on puisse parler " vrai", de tout et sans tabou'' " explique la fondatrice du site, fille d'une victime du cancer du sein. "''Internet s'imposait naturellement. Quand on est en pleine chimio, épuisé, il est plus facile d'échanger depuis son canapé ou son bureau, anonymement, que de se rendre à un groupe de parole loin de chez soi."'' Solidarité numérique Sur Essentielles, comme sur Plume de Femmes ou Femmes avant tout, on discute de tout. Traitements, effets secondaires, libido, bien-être, enfants, relations avec les médecins... "''Il règne un extraordinaire élan de solidarité entre des inconnues''" commente Karine. Au cours d'une épreuve qui affecte toute la famille, les forums et les blogs deviennent des sas de décompression. Anne raconte : "''Il m'est difficile de m'épandre sur mon cancer auprès de mon entourage. Je n'ai pas envie d'angoisser les gens que j'aime. Sur Essentielles, j'ai reçu des messages qui m'ont fait énormément de bien.''"
Actu / Evénements
Etienne Daho - l
Avec
Neuvième album d'Etienne Daho, ''L'invitation'' est un disque solaire et intime enregistré entre Paris, Londres, Ibiza et Barcelone. Brassant les influences musicales et littéraires, le chanteur se dévoile avec pudeur et élégance, à travers une Pop chaleureuse !
Mattafix, Living Darfur
Avec
George Clooney, Matt Damon et le groupe Mattafix s'engagent pour le Darfour. Une initiative salutaire : depuis cinq ans, on tue à l'Ouest du Soudan. Deux millions et demi de personnes ont été déplacées dans les camps de réfugiés.

Pages