Les mines d'Amélie

avec
Plus belle la vie, c'est tous les soirs de la semaine à 20h 20 sur France 3. Moi, je suis accro. Accro et heureuse. Bien oui.Et c'est comme cela que je reçois chaque soir plus une bonne quinzaine de personnes dans mon salon pour l'apéro. Mais pas besoin de sortir les cacahuètes et le Picon-bière, ils restent tous dans mon écran plasma. Ils sont marseillais, blacks, blancs, beurs, jeunes, diabétiques, vieux, amoureux, homos, en couple ou bien en deuil...!Bref, ils sont comme nous, ou nous comme eux. Eux, ce sont mes amis du quartier du Mistral, à Marseille city. Le soap-polar-comédie Loin des modèles aseptisés de l'American Way of television, "''loin des conventions marshmallows puritaines des scénaristes brimés de TF1, loin du monde de rêve, paillettes''", drames rapides et faciles des séries françaises pas très fouillées, Plus Belle La Vie a inventé un nouveau genre à la télé. C'est le soap-polar-comédie réussi, un genre fourre tout où tout est pourtant crédible.
Publicité