Pas si simple de vivre à deux

avec
Vingt ans de mariage pour Martine et Jean. Un couple qui, comme beaucoup d'autres, a connu crises et bons moments. Mais comme nous le dit Martine : "Même si on se remet tout le temps en question, il y a toujours un moment où on repart !" C'est elle qui raconte.

Les derniers articles
Elisabeth Macrez

Actu / Evénements
Un peu ridicule. Voilà comment je me sens, toute seule sur mon podium, en attendant que le Premier Championnat de France de Tricot commence. Les autres concurrentes papotent entre elles, se donnent des conseils de dernière minute et se motivent à tout va tandis que moi, pauvre esseulée de la maille, j'attends. Pas marrant. Toutes les femmes gravitent en bande, et même les aiguilles vont par deux. Finalement, tout le monde prend place, l'épreuve commence.Cinq concurrentes sont sur le podium. Concurrentes, car il n'y a pas de concurrents...Cinq concurrentes, donc, s'apprêtent à engager le combat. En dix minutes, il faut que chacune ait fait le plus grand nombre de rangs sans sauter de mailles ni faire de diminution. Et c'est avec des aiguilles N°8 que l'on s'apprête à concourir. "C'est plus difficile, donc c'est plus rigolo", dixit Nadine Lefebvre, l'organisatrice du concours. Et c'est parti ! A ma droite, le dossard N° 4, une pro du point mousse attaque bille en tête et finit son premier rang en quelques secondes. Elle est vite talonnée par le dossard N° 1 qui prend de la vitesse et la dépasse allégrement sans aucun effort. Quant à moi, je cafouille. Quelqu'un de mal intentionné, cela ne peut être que ça, a trop serré les premières mailles et je galère pour faire passer mon aiguille. Nom d'une petite pelote, ça ne se passera pas comme ça ! Il n'est pas dit que je ne me serais pas accrochée jusqu'au bout ! Je bataille pour mon premier rang et monte à l'assaut du deuxième. Tout à coup, derrière moi, j'entends une concurrente clamer "J'attaque mon cinquième rang !" Quoi, déjà ? "C'est de l'intox, c'est de l'intox !" crie le public qui se pique au jeu.
Dossiers
La cake a la cote
C'est sûr, cet hiver, vous ne couperez pas au cake. Oublié pendant un temps, il est remis à l'honneur grâce aux saveurs épicées. En-cas ou repas complet, il varie les plaisirs à chaque recette. Mais d'où vient-il ? Et pourquoi cette forme si particulière ? Cet étrange gâteau mérite bien notre attention.
Jeannie Longo cumule neuf cent trente-trois victoires, une légion d'honneur, l'ordre du mérite et sa statue de cire au Musée Grévin. Après l'incident des championnats du monde 2005, Jeannie a pris le départ de l'édition 2006 et obtenu une dix-neuvième place, synonyme, peut-être, de retraite.
Publicité