Quand frimas rime avec vodka

avec
Ce que j'aime le plus dans les sports d'hiver, c'est le folklore gastronomique. Le matin, avant de chausser les skis, cérémonie du petit-déjeuner. On va tellement se dépenser sur les pistes qu'on ne compte pas les cuillerées de confiture, les tranches de brioche, les lichettes de beaufort et les tasses de café bien chaud. Moi, je dépense surtout beaucoup de calories à me relever, alors je ne lésine pas. Le midi, au restaurant d'altitude, c'est l'embarras du choix : une tartiflette ou des diots savoyards accompagnés d'un gratin de crozets ? Un gâteau de Savoie garni de crème ou une tarte aux myrtilles ? Siroter un vin chaud parfumé aux épices en haut des pistes à l'heure où le soleil commence à descendre, c'est un grand moment. Surtout après la satisfaction d'être arrivée en bas des pistes en bon état, avec tout le matériel : les skis, les bâtons et autres accessoires. Ce qui est magique, ce sont les longues soirées au coin du feu, avec à la main un kir bien frais, et un assortiment de saucissons de montagne. Au poivre, aux noisettes, aux herbes, je ne sais lequel choisir. Alors je prends des trois. Après, c'est selon : raclette et fondue.

Les derniers articles
Héloïse Martel

Dossiers
Vive la reine ! La reine boit ! Pas la peine de le faire remarquer. Elle est ballonnée, la reine. Les bulles du champagne sur la frangipane, le froid sur le tiède. Après huit jours d'agapes diverses, c'est rude. Ainsi va le mois de janvier... Le 1er janvier, après la bûche et quelques tours de danse chez des copains, on a attaqué la nouvelle année avec la soupe à l'oignon gratinée. Pas de raison de s'en priver, avec les oignons émincés surgelés, c'est prêt en 5 minutes sans pleurer. +a aide pour reprendre la route dans le jour naissant gras et mouillé, en laissant les copains avec un monceau de vaisselle à laver et à ranger. Après une matinée vaseuse, on finit les restes, ou on retourne passer la soirée chez des copains avec qui on n'a pas pu réveillonner. Un petit souper léger, avec juste du saumon, des blinis au saumon justement et de la vodka (à consommer avec modération eh oui !). Le 2 janvier , on a prévu light, petite soupe un Beef Tea bien pourquoi pas un potage aux laitues tiens ! Des poireaux marinés, une compote de pommes. Pfff, ce n'est pas de ma faute s'il reste encore du foie gras. On ne va tout de même pas le jeter, au prix où il est....Le foie gras avec de l'eau, même gazeuse, c'est une hérésie, vous êtes d'accord avec moi ? On a bien une demi bouteille de Sauternes dans cette maison !
Publicité