'+a les rend fous !'

avec
Des ambitions politiques Les femmes vont amener un peu d'air frais et de moralité. C'est en train de se dégeler, malgré des résistances féroces. La candidature de Ségolène Royal est arrivée au bon moment. Il y a eu les 30 Glorieuses pendant lesquelles les femmes sont descendues dans les rues, se sont battues pour la loi Veil, pour la pilule... Elles ont affiché des ambitions professionnelles et commencent même à être plus diplômées que les hommes. Et voilà qu'elles ont des ambitions politiques. Et cette fois, avec de nouvelles armes comme la parité par exemple, pour laquelle je me suis battue, avec Simone Veil. C'est un débat qui a modifié les mentalités. Les femmes sont présentes dans les conseils municipaux, dans les Régions ainsi qu'au Parlement européen à 47,5 %. Elles devraient peser... Ils sont ringards Donc, c'est normal qu'elle soit là [Ségolène Royal]. Normale aussi cette résistance qu'elle a provoquée. Mais cette levée de boucliers montre le machisme caché... Ils ont pensé pourvoir l'anéantir par les sarcasmes. Ils ont balayé son expérience de la main. Mais elle est une femme qui s'est construite seule, contre la volonté de son père. Et elle est une conquérante. Pour preuve, elle a conquis sa Région elle-même... Rien à voir avec Mitterrand, ou Fabius, catapultés dans des circonscriptions faciles, et qui ont tout de suite visé le grand pouvoir... Ou même un Jospin qui n'a jamais voulu faire de mandat local. Eux n'ont pas crapahuté dans la campagne, ils ne se sont pas épuisés dans les escaliers sans ascenseur... Ségolène n'est pas n'importe quelle femme. Elle n'est pas coulée dans un moule masculin, comme le sont d'autres femmes politiques, MAM ou Martine Aubry qui ont été élevées par des pères bienveillants. Elle est féministe sans l'afficher. Elle a donné des pilules du lendemain dans sa circonscription...Et en plus, elle a du charme, elle est féminine, et elle a élevé quatre enfants. +a aussi ça les rend fous !