Ses derniers articles

Tel père, telle fille...

Michèle Bernier, Roselyne Bachelot, Brigitte Lahaie, Camille Laurens...Toutes ces femmes ont pour point commun d'être célèbres et d'avoir "fait carrière".Question : quel a été le rôle de leur père dans leur trajectoire ? Tel père, telle fille... ou le contraire ?

Amour : est-ce le bon ?

L'amour est une drôle d'alchimie, si l'on en croit Helen Fisher, une anthropologue américaine qui étudie la question depuis des années. Elle a même passé au scanner le cerveau des amoureux ! Forte de ses découvertes, elle vient de mettre au point un test pour aider à trouver le bon partenaire. Démo !

Quel drôle d'animal est-il ?

Est-ce parce que l'homme descend de l'animal qu'il en a gardé des comportements caractéristiques ? On le dit têtu comme un âne, malin comme un singe, rusé comme un renard... Apprenons à identifier l'animal qui sommeille en lui, afin de mieux l'apprivoiser.

Le 1er dîner amoureux...

Premier dîner : attention, terrain miné, risque de le voir terminé et parcours sans faute imposé. Attention à certains comportements rédhibitoires. En droit, "un vice rédhibitoire rend un bien impropre à l'usage auquel on le destine"... Trop distrait, sans-gêne, gaffeur, goujat, radin... Il et elle témoignent...

Etes-vous procrastinatrice ?

Procra...quoi ? Avez-vous toujours une facture en retard à payer... demain ? Projetez-vous depuis des mois de commencer la gym... bientôt ? Reportez-vous le rendez-vous chez le dentiste... la semaine prochaine ? Votre bureau croule-t-il sous les papiers à classer... plus tard ? Vous trouvez toujours une bonne excuse pour repousser les corvées : pas le temps, pas le moment, pas le feu... Pas de doute, vous êtes atteinte de procrastination (du latin ''crastinus'', du lendemain) : la tendance à tout remettre à plus tard. Votre hymne personnel est la chanson de Sardou : ''Aujourd'hui peut-être, ou alors demain...'' Chacun son timing Chacun son timing, me direz-vous. On peut choisir de se laisser vivre... Le problème, c'est que l'idée récurrente de tout-ce-que-vous-avez-à-faire-d'ennuyeux-que-vous-n'avez-pas-encore-fait-et-qu'il-faudra-bien-finir-par-faire-un-jour vous poursuit, vous culpabilise et vous stresse à mesure que l'échéance approche. Y repenser sans arrêt vous bouffe beaucoup plus de temps et d'énergie que de vous en débarrasser tout de suite en vous libérant l'esprit. +a stresse... +a paralyse votre action et vous rend moins détendue à la maison, moins efficace au travail. Sans compter les conséquences désagréables de votre négligence : ce serait tout de même dommage de tomber en panne en pleine nuit sur l'autoroute parce que vous n'avez pas fait la révision à temps, ou de voir votre ligne téléphonique coupée parce que vous n'avez pas payé la facture dans les délais...

Chambre à deux ou à part ?

L'un ronfle, l'autre pas... C'est pas qu'on s'aime moins... mais, il faut bien avouer qu'avec le temps, le sommeil devient plus léger, plus fragile, plus précieux aussi. Et, qu'avec l'habitude, la présence de l'autre n'offre plus un nirvana permanent."''Le lit est tout le mariage", écrivait Balzac. Avec ses grands moments et ses petits désagréments'', comme l'explique Françoise Dorin dans "''Les lits à une place". "S'endormir et se réveiller dans les bras l'un de l'autre... c'est très joli sur le papier, mais dans la réalité ?''""''Il faut compter avec la crampe dans le mollet, l'ankylose du bras, le souffle de l'autre qui vous chatouille, le chat dans la gorge, le cheveu qui vous dégringole dans l'oeil, la démangeaison du doigt de pied...''"Ajoutez à cela le ronflement, les quintes de toux, les envies nocturnes, les insomnies bruyantes... Tous ces petits riens qui, répétés à longueur de nuits et d'années, risquent de devenir insupportables et transformer le lit en un vrai champ de bataille.Des manies pas toujours tolérables Des pommes de discorde, il en pousse beaucoup dans un lit partagé. Elles viennent d'abord des habitudes de sommeil de chacun et, contre ces comportements involontaires, il n'y a pas grand-chose à faire.Il y a les grinceurs de dents, les enrouleurs de couette, les expulseurs de draps, les gigoteurs effrénés, les dormeurs en biais, les spécialistes du retournement recto verso... Mais il y aussi les vraies manies, très agaçantes pour l'autre s'il ne les partage pas. "Jacques a la détestable habitude de fumer une cigarette avant de s'endormir", râle Colette. "Mon mari ne supporte pas d'avoir des insomnies quand je dors, alors il me réveille pour me dire qu'il ne dort pas...", raconte Françoise. Sans oublier les pieds froids à tête chercheuse, généralement féminins : "J'adore réchauffer mes pieds glacés contre les mollets de mon mari, déclare Sophie. Lui aime moins. Il m'a offert de grosses chaussettes !" "Pourquoi n'invente-t-on pas des bouillottes de 1,85 mètre avec de petites pattes ?", s'interroge Geneviève Dorman.

Plaisirs gourmands à offrir

Noël - stop - recherche désespérément une idée de cadeau - stop - mon idée - stop - vous allécher - stop ! Voici une sélection de six ouvrages dédiés aux plaisirs gustatifs. Au programme : du pain, du vin, du miel et des bonnes adresses. Obélix en oublierait presque ses sangliers...