La rose a des couleurs, ultra féminines, voluptueuses, capiteuses, enivrantes, presque animales mais subtiles. Elle est au zénith des parfums divins, débarrassée de ses airs gnangnan de vieille dame et de ses mines sucrées de petite fille. De l'absolu à l'essence, de l'extrait à l'eau florale, la rose fait perdre la tête aux parfumeurs.

Le cours de la rose odorante est au zénith des parfums divins, débarrassée de ses airs gnangnan de vieille dame et de ses mines sucrées de petite fille. La rose a des couleurs, ultra féminines, voluptueuses, capiteuses, enivrantes, presque animales mais subtiles. La quintessence de son parfum est extraite de ses pétales, recueillis à l'aube pour éviter l'oxydation du soleil. L'absolu de rose est presque animal. L'essence, elle, est plus poudrée, plus florale. De l'extrait au sillage envoûtant, à l'eau florale rafraîchissante, la rose odorante de Bulgarie, de Turquie et du Maroc et de Grasse, elle fait perdre la tête aux parfumeurs qui la redécouvrent. Somptueuse !

Mon amie la rose

Publicité

Découvrez notre enivrant dossier...

Publicité