Les derniers articles
Beauté

Avec
L'instrument antirides à se procurer, l'arme fatale à double effet, c'est le stylo ! Rempli d'actifs boosters de collagène, d'acide hyaluronique, de vitamines A et C, c'est un traitement de fond qui colmate et qui estompe le moindre creux, grâce à des agents optiques à effet de rembourrage immédiat. Résultat : un effet scotch translucide, invisible et efficace.
Avec
Le problème du temps qui passe, c'est les rides... Boots laboratories, un labo anglais, a concocté une gamme spécifique antiâge. Déjà adopté par six millions de femmes, le sérum de beauté Serum7 arrive enfin en France, à un prix riquiqui !Présentation du nouveau phénomène des soins antiâge.
Avec
PAGE1Lorem Ipsum is simply dummy text of the printing and typesetting industry. Lorem Ipsum has been the industry's standard dummy text ever since the 1500s, when an unknown printer took a galley of type and scrambled it to make a type specimen book. It has survived not only five centuries, but also the leap into electronic typesetting, remaining essentially unchanged.
Avec
Massage et maquillages L'importance d'une bonne image de soi comme alliée contre la maladie entre peu à peu dans les esprits. Créée en 1954, l'association américaine Cosmetic Executive Woman s'est développée en France dès 1986 et, naturellement, ces femmes du monde de la beauté se sont intéressées au monde médical. Le premier centre de beauté CEW s'installe à l'Institut Gustave Roussy de Villejuif, en service de cancérologie en 1992. En cabine aménagée ou directement dans les chambres des patients, les esthéticiennes diplômées d'état apportent le temps d'un soin gratuit un peu de mieux-être aux malades. Une fois par semaine, le massage ou les touches de maquillage font entrer un peu de vie quotidienne dans le contexte médical et ce geste simple restaure la confiance. Depuis, l'expérience se pratique dans onze établissements hospitaliers de la région parisienne et un à Marseille. Comment soutenir et remonter le moral des personnes malades, alors qu'on ne peut mentir sur les risques des suites d'un cancer ? Marie-Laure Allouis, infirmière de trente-trois ans, s'est formée au conseil en image personnelle et au maquillage. "''Au départ, cela n'a rien à voir avec les gens malades, mais je l'ai adapté aux questions des patients. Je reprends les effets secondaires des traitements''", explique-t-elle. Depuis 2003, elle exerce son premier métier dans le service cancérologie de l'Hôpital européen Georges Pompidou. Elle y passe également tout son jour de congé, le mardi et conseille gratuitement et personnellement les malades qui le souhaitent. "''Je vois les personnes au tout début lorsqu'elles sont anéanties par la nouvelle. Le traumatisme est autant dans la perte des cheveux que dans le regard et la honte de se montrer aux autres. Certaines personnes m'appellent à la fin des traitements. Elles veulent se reconstituer une image plus humaine pour un nouveau départ''", indique Marie-Laure.
Avec
"''Parce qu'une femme malade n'est pas que malade''" est le slogan et leitmotiv d'Anne Matalon. Malade, elle rêvait d'un lieu d'accueil convivial hors de l'hôpital. Depuis, l'idée a donné naissance à L'embellie, une boutique spécialement conçue pour les femmes atteintes par un cancer. L'embellie, 29, boulevard Henri IV "L'embellie" se trouve au 29, boulevard Henri IV dans le IVe arrondissement de Paris. Entre une brasserie et une pharmacie, la devanture verte et rose fleure bon l'accessoire féminin. C'est le genre de boutique où l'on a envie d'aller faire un petit tour les jours de grisaille pour égayer le quotidien. L'accueil y est des plus chaleureux. Les écharpes à pompons, les foulards, les chapeaux ont des couleurs chatoyantes. Des objets de décoration, des bijoux fantaisies jouxtent le petit coin salon. Rien ne presse et l'on a même le temps de déguster un thé "épicé", confortablement installé dans un fauteuil en velours rouge carmin. Sur la table basse fleurie, la lecture est variée mais le sujet unique : vivre avec un cancer. "''J'ai eu envie de créer un endroit pratique pour les personnes atteintes d'un cancer, qui regroupe tous les besoins et évite de multiplier des démarches difficiles''", explique Anne Matalon, quarante-six ans. Rapprocher malade et bien-portant Ecrivaine, Anne travaillait au service communication de la Caisse des dépôts pour subvenir à ses besoins. En 1998, elle a été touchée par un premier cancer des ovaires. Rétablie, elle décide d'éviter le stress et de prendre plus soin d'elle. Mais, trois ans après, elle rechute et les complications durent plus longtemps. "''Au pronostic, je pensais que jamais je ne retravaillerais. Puis, je suis allée mieux et de nouvelles perspectives se sont ouvertes. J'ai eu envie de plus d'indépendance, de créer à ma manière et avec d'autres''", poursuit Anne. Un an et demi après, l'idée a pris forme.
Avec
Chouchou des stars Née de la rencontre de deux pionniers de la cosmétique et de la médecine naturelles, la marque Dr.Hauschka, chouchou incontesté des stars, fête cette année ses 40 ans. En 1920, Rudolf Hauschka, docteur en chimie, décide d'étudier l'influence des rythmes naturels (lumière / obscurité, chaleur / froid, mouvement / repos) sur la transformation des substances en médicaments. En 1935, il fonde les laboratoires homéopathiques Wala, en mettant au point des médicaments anthroposophiques et des jus diététiques. En 1960, il rencontre Elisabeth Sigmund, cosmétologue originaire de Vienne, convaincue de l'efficacité des médicaments Wala, qui lui expose son approche de la cosmétique fondée sur l'autocorrection. En 1967, cette alliance entre une connaissance cosmétique hors du commun et un savoir faire homéopathique innovant donne naissance aux "Cosmétiques curatives d'Elisabeth Sigmun". La ligne comprend alors 16 produits, dont la célèbre Crème Purifiante, devenue incontournable, et l'inimitable Crème à la Rose ou le Bain à la Sauge (appelé Ballet puisqu'il soulageait les jambes des danseuses). Tous existent encore aujourd'hui.Deux ans plus tard, le Dr Hauschka décède, Elisabeth Sigmund lui rend hommage en donnant son nom à la marque.
Avec
Bronzer frais, bronzer protégée, bronzer sexy, bronzer malin, sans rides et sans crainte. Bronzer belle. Oui, avec les nouveautés solaires de l'été 2007 : des indices de protections plus clairs, des émulsions plus fraîches, des agents filtrants high-tech plus performants, des actifs plus anti-âges, des coffrets plus astucieux... Si sol !
Avec
C'est la nouvelle bronzette tendance : les hydratants bonne mine. Autrement dit, des laits pour le corps qui offrent un hâle progressif à utiliser toute au long de l'année. Tous ces produits ont la même promesse : rien à voir avec un autobronzant bête et méchant, il s'agit de soins quotidiens à hydratation longue durée associée à un hâle progressif et surtout naturel. Fini les teintes oranges et l'épiderme en peau de crocodile. Désormais, en deux temps trois mouvements, on peut donner bonne mine à nos gambettes tout en les rendant douces et satinées... Waoh, c'est vrai ça madame ? Pour le vérifier, on a testé sept soins pendant quatre jours d'affilé. Pas si simple...
Avec
+a rape, c'est terne et c'est pas lisse. Qu'est-ce que c'est ? C'est notre peau. Beurk. Hop, on gomme ! Adieu lézards, autruches et crocodiles, à nous la peau lisse, douce et lumineuse, les belles gambettes et le décolleté délicat. Hop, on est belles !
Révolution
Pas top le shampoing bio !
Avec
La BA du jour : j'ai testé un shampoing bien sous tous rapports : 100 % français, 100 % naturel et surtout 100 % bio. Et bien, sur mes cheveux bouclés, c'est pas "bio" !
Avec
La dinde c'est bon. Le champagne au frais. C'est ok. Les derniers emballages de cadeaux. On y est presque. La déco de la table. Pfff, juste quelques détails à fignoler. Si les enfants sont prêts ? Je ne sais pas. Vu le bruit qu'ils font, ce n'est pas certain. Bon, mais moi. Moi. Moi dans tout ça. Ce n'est pas encore fait. D'ailleurs, tout reste à faire... Pas de panique. Je suis le beauty guide de Noël. De la méthode, d'abord de la méthode... Préliminaires essentiels : un démaquillage consciencieux et une bonne douche. Mais on évite les gommages du visage et du corps, à moins que la soirée ne soit déguisée sur le thème "Père Noël" ou "Brigades Rouges".Ensuite, on verse deux à trois gouttes bleues d'Innoxa dans chaque œil. C'est radical (et fatal) pour faire briller le regard. Ensuite, au tour du "must" d'une mise en beauté réussie : l'ampoule Coup d'Eclat. La vraie. On n'a jamais fait mieux. C'est un lifting "minute" qui défatigue le visage, retend les traits et fait tenir le maquillage toute la nuit. Il faut délicatement verser le contenu de l'ampoule dans le creux de la main et l'appliquer uniformément sur le visage en tapotant doucement sans oublier les paupières (là, plus doucement encore). Place à un teint irréprochable grâce un fond de teint quasi insoupçonnable. Suggestion : le Retinox Illuminateur Anti-Rides Intensif de Roc. Il donne un super effet bonne mine, il comble les ridules sans avoir l'air maquillée. Un bonheur ! Astuce pour le fixer : on mélange avec le reste de l'ampoule Coup D'Eclat. Enfin, pour unifier le teint et donner une jolie mine, on utilise la poudre libre Peau Fine Radieuse de Caron. Elle s'applique avec un gros pinceau. Résultat fascinant... Si, si !
© Agent Provocateur
Avec
"Titillation" : deux petites boules presque identiques. Oui, mais à bien y regarder, elles ne sont pas tout à fait identiques : l'une est siglée "N" comme nipple (mamelon) et l'autre "L" pour lips (lèvres)... Mais à quoi peuvent-elles bien servir ?
coup de love garnier
Avec
C'est une petite phrase banale, mais elle est tendre, intime et bourrée d'amour et de sincérité. C'est le nouveau slogan de Garnier, notre pote beauté des supermarchés...
Avec
A l'occasion de la sortie du film-déjà-culte, on a décidé d'adopter le total look du Diable s'habille en Prada... Forcément fatal ! Et pour être au top de notre glamour-attitude, on joue et on gagne des kits de maquillage trop tendance : diabolique !
Avec
Before la plage (avant d'aller à la plage) Je mets ma crème solaire en prenant mon temps, si possible après une bonne douche et sur une peau bien sèchée. Elle n'en pénètrera que mieux. J'enfile mon maillot de bain à la maison. Cela m'évite des péripéties gymnastico-ridicules. Je ne me maquille pas, et surtout pas avec du mascara. Le look porno chic du rimel qui dégouline, très peu pour moi. J'emporte un, voire deux paréos. Je les porte indifféremment (et habilement) sur les hanches, en jupe, en robe dos nu ou encore, tout simplement, en paréo évidemment... Parée d'un paréo, élégante je serai ! Je n'omets pas de parfaire ma tenue d'un éventail et d'une paire de lunettes de soleil ! Je suis total glamour à la plage.
Avec
Le soleil, c'est formidable mais à condition de bien le doser ! Profitons-en, mais protégeons-nous ! Femmes de toutes peaux, des plus fragiles ou plus mates, voici notre sélection des nouveautés du summer, sans oublier quelques incontournables chouchous.
Avec
Voilà que l'on tombe amoureuses des vaporisateurs à poire, un brin rétro, un soupçon écolo. Perchés sur des flacons aux formes épurées ou lovés autour de petites bouteilles à l'ancienne, ces charmants petits pschiiiiit à la brume légère redonnent à nos parfums un souffle de délicatesse et d'élégance.
Avec
Froid, brusques écarts de température et d'hygrométrie... En hiver, la peau tiraille, rougit et se déshydrate à vue d'oeil. Au masculin comme au féminin, c'est le moment de privilégier les soins " doudoune" qui empêchent de craqueler de la tête aux pieds. A vos marques.
Avec
Techniques, électriques, élastiques, électroniques, il existe toute une panoplie d'outils de beauté qui aident à combattre les rides et autres petits avachissements malheureux des sangles abdominales et des joues. Détails et descriptions... Elastico techno le Facial Flex Voici un petit appareil, tout petit, qui fonctionne sans piles, de façon mécanique. Une fois le Facial Flex placé entre les lèvres, il faut les ouvrir et les fermer pour tendre les deux élastiques. Une, deux, une, deux... Simplissime : "Je souris, je boude, je souris, je boude..." Il permet de raffermir l'ovale du visage, d'effacer les bajoues, de redonner de l'épaisseur au derme jusqu'aux lèvres, de combattre le double menton et d'améliorer la circulation sanguine. Testé et approuvé, les résultats sont probants avec un effort de seulement deux minutes par jour. Nota :Non, non, non et non, on ne peut pas l'utiliser n'importe où comme l'affirme la notice. Il vaut mieux le faire en solo dans la salle de bains... 56,90 euros.Le site Facialflex Abdos techno La ceinture Slendertone Flex Max Le concept Slendertone est vieux comme nos robes, mais la Flex Max est simple à utiliser et sans électrodesElle fonctionne par électrostimulation musculaire, style "la force est avec nous". C'est un excellent appareil de remise à niveau. Après une semaine d'utilisation, les abdominaux sont bien présents et tonifiés. A tel point, qu'on est motivé pour des séances d'abdos sans aide. La ceinture Slendertone Flex Max dispose de dix programmes et augmente automatiquement le niveau. Elle existe pour homme et pour femmes. 149 euros Disponible en Vente à distance ou directement chez Slendertone Renseignements : 0810 34 74 50 Le site Slendertone
Avec
Acte 1 : le principe du détournement Tout est parti de cette drôle d'histoire qui m'a coûtée la bagatelle de 75 euros. J'ai craqué pour la StriVectin-SD des Laboratoires Klein Becker, une crème initialement destinée à effacer les vergetures. Au moment de son lancement, certains consommateurs se sont trompés et l'ont utilisée en crème de soin pour le visage. Là, incroyable, ils ont vu leurs rides et leurs pattes d'oie diminuer. Intrigué, le laboratoire a relancé ses recherches. Nouveau constat : les effets de StriVectin-SD sont aussi efficaces sur les rides que sur les vergetures. Des propriétés confirmées par le Congrès Mondial de Dermatologie en 2002 et des ventes record pour cette crème distribuée en exclusivité en France dans les magasins Sephora. Why not ? Ce ne serait pas la première fois qu'un produit aurait des effets collatéraux. Le Viagra était initialement censé améliorer la circulation sanguine. Le Zyban, est un antidépresseur, mais il aide à arrêter de fumer ; le Ménoxydil, destiné à l'hypertension, traite la chute de cheveux. Quant au Prozac, autre célèbre antidépresseur, il serait utilisé comme anorexigène...C'est décidé, je mène l'enquête. StriVectin-SD La crème pour les vergetures et... pour diminuer les rides et les pattes d'oie. 75 € en exclusivité dans les magasins Sephora et sur leur site. Le site Sephora
Publicité