Le Gardisil, pour les ados
Annoncé à grand renfort télévisuel, le Gardisil est le premier vaccin contre le papillomavirus, Ce fort bien nommé mais très méchant virus (appelé aussi HPV pour Human Papilloma Virus) est responsable de plus de 70 % des cancers du col de l'utérus. Il est aussi coupable dans 90 % de cas de verrues génitales (condylomes).
Autre fait majeur, et pas des moindres, près de la moitié des femmes sont contaminées, un jour ou l'autre, par ce virus au cours de leur vie sexuelle. D'où l'intérêt d'être vaccinées dès l'adolescence, avant les premiers rapports, car le HPV est transmissible par voie sexuelle.

Présenté officiellement au congrès EuroGyn 2006, ce vaccin est très efficace car il protège prés de 100 % des femmes vaccinées contre le HPV et évite ainsi la contamination.

Le Cevarx pour les femmes !
Mais un autre vaccin contre le HPV, le Cervarix, devrait sortir début 2007 qui a pour intérêt par rapport au Gardasil, de concerner aussi les femmes de 25 à 35 ans et plus. En effet il protègerait contre le risque de contamination, mais aussi de recontamination par le HPV grâce à la présence dans ce futur vaccin d'un adjuvant innovant, l'ASO4, qui renforce son considérablement son pouvoir d'immunisation.

Remboursez, remboursez !

Publicité
Aïe, le prix Seule réserve vis-à-vis de ces vaccins : leur prix... Le Gardasil coûte 145 € la dose (or il faut trois doses...) non remboursée par la Sécurité Sociale et le Cervarix devrait coûter aussi cher. Trop dommage ! Car même si certaines mutuelles vont très vite nous proposer des bribes de remboursements complémentaires, beaucoup de femmes ne pourront profiter de cette prévention. Toutes les femmes sont susceptibles de l'attraper et pas seulement celles qui bénéficient d'une couverture complémentaire... Or, le cancer du col de l'utérus, qui a par ailleurs bénéficié de campagnes de prévention par des frottis réguliers, reste en France le deuxième cancer de la femme, derrière celui du cancer du sein. Il est à l'origine de 1 000 décès par an dont 90 % pourraient être évités par ces vaccins.Enfin, ce vaccin ne dispense ni des frottis du col de l'utérus à effectuer de façon régulière en prévenbtion d'un cancer, ni de l'usage de préservatifs...
Publicité

Discutez-en dans les forums...