La parité n'a pas que du bon. En particulier quand elle concerne le cancer du poumon. Premier cancer chez l'homme, il pourrait devenir dans les prochaines décennies le plus fréquent chez la femme aussi, dépassant le cancer du sein. Explications.

Femmes en danger

Ce sont les statistiques de l'Assurance Maladie qui ont tiré la sonnette d'alarme : selon une étude publiée en 2004 dans la revue médicale de l'assurance maladie*, l'incidence du cancer du poumon augmente de 5,6 % par an chez la femme depuis 1997 alors qu'elle baisse chez les hommes (- 0,6 %). Des chiffres qui devraient poursuivre leur progression durant les deux prochaines décennies du fait de la montée du tabagisme féminin depuis la Seconde Guerre mondiale.

En octobre 2005, Le Pr David Khayat, alors président de l'Inca, annonçait lors de rencontres parlementaires que "le taux de cancer du poumon chez la femme devrait augmenter de 60 % entre les périodes 2000-2004 et 2010-2014. Les plus touchées seront les femmes de 50 à 64 ans."

* ''Incidence du cancer du poumon en France métropolitaine de 1997 à 2002'', Rev. Med. Ass. maladie 2004

Publicité
'Plus' d'infos ! Octobre rose sur le site du ministère de la Santé, de la Jeunesse et des Sports | Etincelle | Femmes avant tout | Essentielles | Plume de femmes | Mon cancer du sein, le blog | L'association Le cancer, parlons-en | ''J'ai un cancer du sein. Et après'', les photos
Publicité
Publicité