La crise fait peur. Elle fait aussi réfléchir. Il y a dans l'air une subite envie de changer les choses, de consommer autrement, l'espoir de voir l'immobilier redevenir abordable ...
Alors, essayons la "positive attitude". Et profitons au moins de ce que cette fameuse crise pourrait avoir de bon...

La crise ? Po-si-ti-vons !

Consommer mieux, consommer autrement

C'est rituel. A chaque crise, quand le chômage menace et que les revenus trinquent, le shopping n'est plus à la mode et s'offrir un pull en cachemire devient presque indécent. Le "no conso" revient donc en force, ce qui arrange bien nos porte-monnaie raplapla. Mais cela pourrait aller plus loin."Vive la crise ! C'est le moment de réinventer la société de consommation", s'exclame le sociologue Gérard Mermet. "Aujourd'hui, consommer, c'est chercher une consolation, un moyen de remplir un vide existentiel croissant. Demain, ce pourrait être une quête d'harmonie individuelle, un moyen de donner du sens à la vie", explique-t-il ! Moins utopiste, Mercedes Erra, présidente exécutive d'Euro RSCG Worldwide, grande prêtresse des tendances, prédit que nous voudrons désormais consommer mieux.

La posit'crise attitude : Achetons moins, mais des produits de qualité ! Conçus pour durer, pour faire des économies, ils nous aideront aussi à moins polluer.

'Plus' d'infos ! Crise : que deviennent nos économies ? | Rouler plus, dépenser moins ! | Cartes de fidélité : on fait le tri ! | On économise sur les assurances | Gagner du pouvoir d'achat

Publicité
Publicité