Les derniers articles
complexes

Vidéos People
Le mannequin britannique Emily Ratajkowski n'hésite pas à dévoiler ses formes sur Instagram pour le plus grand bonheur de ses fans.
Vidéos People
Sexy pour 'InStyle Magazine', la pop star s'est confiée sur ses complexes mais surtout comment elle arrive à les surmonter.
Actu People
Avec Closer
Selon OK! Magazine, Kim Kardashian, blessée par les critiques de certains fans, envisagerait de se faire refaire les fesses. Elle s'apprêterait également à suivre un régime draconien.
La vie des stars
Un petit doigt de pied trop moche, des seins qui font oublier qu’on a aussi des fesses, ou encore des articulations pas assez fines au niveau des mains… Les stars aussi ont des complexes et il n’y a pas de quoi rire. Zoom sur ces obsessions parfois (souvent) ridicules !
La vie des stars
Vous vous trouvez trop petite ? Trop enveloppée ? Vous n'aimez pas vos pieds ? Vos fesses sont trop plates ? Vous aimeriez plus de poitrine ?  Rassurez-vous : les plus grandes stars ont également leurs petits complexes...Tour d'horizon !
Pâtes, pommes de terre, riz et céréales
Qu'elle soit cuisinée au four, en gratin ou rissolée, la pomme de terre révèle le meilleur d'elle-même et ne cesse de nous régaler. Mais quelle variété de pomme de terre se prête le mieux à la réalisation d'une purée, des frites, d'un gratin dauphinois, de pommes de terre sautées ou à la vapeur ? Voici tous nos conseils pour choisir la bonne variété de pomme de terre selon le plat que vous souhaitez réaliser.
Décoder les autres
Comme tout le monde vous aimeriez savoir capter l'attention, susciter l'admiration des autres, être dans la lumière? Votre rapport à autrui serait plus facile? Le charisme n'est pas un don. Il suffit de quelques trucs pour le développer rapidement et sans trop d'efforts... Mode d'emploi.
Amuses-bouche et buffet
Pastis
Pastis, Pousse-rapière, Chouchen... Certains sont très connus, d'autres moins. La rédaction de Planet.fr vous embarque dans un tour de France pour vous faire découvrir une sélection d'apéritifs régionaux.Attention, l'abus d'alcool est dangereux pour la santé. Sachez consommer avec modération.
Sexo
Les hommes peuvent-ils rester fidèles ?
Pourquoi les hommes nous trompent-ils ? Sont-ils capables de rester fidèles ? La fidélité serait-elle génétique ou culturelle ? Les réponses de Maryse Vaillant, psychologue clinicienne spécialiste des questions de couple, et Lucy Vincent, neurobiologiste.
L
Pas la peine de (trop) se casser la tête pour développer ses neurones : il suffit de faire attention à ce qu'on mange pour garder son cerveau en forme ! Concentration, réflexion, mémoire : voici les aliments qui rendent intelligent !
Dossiers
vins
Servir un vin à bonne température est primordial pour qu'il dégage tous ses arômes. Qu'appelle-t-on un vin chambré ? Boit-on le blanc à la même température que le rouge ? Comment vérifier la température d'un vin ?
Sexo
Nouvelle relation amoureuse à l'horizon ? Que vous n'ayez plus fait l'amour depuis longtemps ou non, vous avez peut-être le trac, des complexes... FemmesPlus vous donne 9 conseils précieux pour réussir la première nuit !
Soins corps et visage
Un corps ferme, une peau lisse et tonique ? C'est possible !Nutrition, soins, massages ou mésothérapie : voici 15 solutions qui font vraiment des miracles pour votre peau !
Sexo
Réussir la première nuit...
Une nouvelle relation ? Vous avez le trac : vous n'avez plus fait l'amour depuis longtemps...Pas de panique, voici de précieux conseils pour mettre toutes les chances de votre côté et réussir cette fameuse, très fameuse première nuit !
Dossiers
Champagnes de fête !
Il pétille. Il m'émoustille. Quand il se glisse entre mes lèvres, s'étale sur ma langue et que je le déguste tout doucement, presque tendrement, il m'enveloppe d'un frisson. Mes yeux pétillent, et mon esprit frétille. Oups ! Me voici tout d'un coup spirituelle et d'humeur légère. Champagnes !
Image de la femme dans les médias
En dépit des combats, des lois, des mesures, des rapports de commissions, de l'évolution des mœurs et des mentalités, la place des femmes dans la société reste assez figée. La preuve "par" la pub et les médias. Les femmes y sont peu visibles et les stéréotypes y ont la peau dure. Démonstration.
Décoder les autres
Jupiter ©
On a toutes droit au bonheur, mais il n'est pas toujours si facile d'y accéder. Voici quelques recettes simples à mettre en application tous les jours pour se faire du bien et prendre la vie du bon côté.C'est décidé : on oublie les soucis et on positive grâce aux conseils des psychologues Elsa Godart et Elisabeth Couzon.
Marilyn Monroe travaillant à la chaîne, Agatha Christie en infirmière, Julia Roberts en vendeuse, Coco Chanel aussi... Les carrières des plus grandes stars démarrent parfois par des "petits boulots". C'est en tout cas ce que démontre "''Premiers Jobs''". Comme quoi "l'emploi ne fait pas le moine"...
© Nedjma Danse
Nusch est retournée aux sources des danses traditionnelles égyptiennes, à la rencontre de leur héritage savant et populaire. Elle a suivi leur évolution au cours du temps et travaille à les "moderniser" pour définir une danse "émotionnelle". Nusch réécrit la danse égyptienne avec passion...
Couple
9 conseils pour ne pas gâcher la première nuit
Une nouvelle relation amoureuse se profile ? Que vous n'ayez plus fait l'amour depuis 3 mois ou 3 ans, vous avez peut-être le trac... Voici neuf conseils pour une première nuit réussie !
Nos aînés
Rares sont les parents qui aspirent à la maison de retraite. Seulement voilà, nous sommes nombreux à travailler encore lorsqu'ils perdent leur autonomie. Résultat : pour nous, deux "plein temps" souvent coûteux et épuisants au quotidien... Heureusement, des solutions existent !
A lire
Osez les osez !
Du plaisir sans tabou, on en rêvait, La Musardine l'a fait. Avec une petite collection dénommée "Osez" et des petits livres qui sont de véritables petites encyclopédies du sexe pour "tout dire sans complexes ni préjugés", pour découvrir des pratiques sexuelles originales et apprendre en s'amusant. Car ils sont drôles et sans complexes. Allez, on ose !
D'abord à la maison. Hop, à la sauvette, on enlève le petit bout de pudeur récalcitrant qui montre déjà plus qu'il ne cache. On dénoue une ficelle, puis on se convainc que ce ne sont pas les petits 3 centimètres carrés du maillot de bain qui vont nous manquer. On commence par oublier sa culotte un matin où l'on est trop pressée. Et puis à la fin de la journée on a presque oublié qu'on l'avait oubliée ! On enchaîne avec le topless à la maison, on se met même à chanter toute nue du Gilbert Montagné devant les vitres baignées de soleil. Jusqu'à ce que le voisin nous surprenne en pleine choré... Quoi ? Qu'est ce qu'il veut celui-là ? Lancez-lui donc un "non je suis pas strip-teaseuse, je suis naturiste"... Attention, précaution, si vous vous prenez pour B.B. sur la terrasse de votre Madrague à vous (le balcon du salon), n'oubliez jamais qu'il y a souvent quelqu'un qui vit plus haut que vous, plus près du soleil et toujours prêt à se rincer l'œil...
Shopping
Il n'y a rien à faire : on a beau rentrer le ventre et creuser les joues, on se trouve toujours trop grosses sur nos photos de vacances... Du coup, on ose plus les regarder et on se demande même pourquoi on en prend ! C'est quand même triste... HP a pensé aux complexées du cliché en inventant l'appareil photo sympa, qui nous fait paraître plus mince qu'on est. Si, si !
Alors, rêve, espoir, chimère ou simple justice ? Le bonheur est une juste revendication, et nous y avons tous droit ! Juste et légitime. Mais il n'est pas toujours si facile d'y accéder... Voici quelques recettes pour se faire du bien et prendre la vie du bon côté. Les conseils des psychologues Elsa Godart et Elisabeth Couzon.
A voir
La petite planète vit ses derniers feux. Bientôt il va falloir décrocher, ranger, plier et ce qui semblait la chose la plus importante au monde pour quelques obsessionnels incongrus va être évincée des journaux télé et radio et de la une des quotidiens au profit de Roland Garros puis de la coupe du Monde de football. Foin de paillettes et de glamour, donnez-nous de la testostérone ! Vous l'aurez voulu. Ah mais ! A Cannes, cependant, tout n'est pas que "luxe calme et volupté", on commence à s'écharper. Poliment. Quoique... "Les journalistes sont bêtes comme leurs pieds", disait hier une vieille dame à accent marseillais et à col roulé (il fait froid dans les salles, mais gare au choc thermique en sortant, madame). Je ne voudrais pas avoir l'air d'être bêtement corporatiste, mais ce n'est pas très gentil pour mes pieds. La dame comptait les points accordés par les critiques nationaux à "Babel" dans Le Film Français : il est distancé par "Marie-Antoinette". Pourtant, le film du Mexicain a été accueilli avec enthousiasme par le public des projections de l'après-midi et du soir, tandis que celui de l'Américaine était beaucoup plus chahuté. La douce Sofia (en robe noire légèrement froufroutante au buste) avait l'air d'une sage petite fille et d'ailleurs, sur le tapis rouge, Papa et Maman Coppola étaient venus la soutenir. Les journalistes internationaux qui accordent des points dans Screen sont, eux, enthousiasmés par "Volver". Le jury, quoiqu'il en soit, tranchera. Pourvu que Wong Kar Wai, Samuel, Lucrecia, Tim, Helena, Patrice et les autres aient pensé à retirer leurs lunettes noires. A deux jours de la fin du Festival, il se murmure que c'est le film d'Iñarritu qui serait le plus solide concurrent à la Palme. C'est vrai que la roublardise paie, ça s'est déjà vu... La compétition a continué avec mollesse, l'Italien ("L'Ami de la famille" de Paolo Sorrentino) et le Portugais ("En avant, jeunesse !" de Pedro Costa) recueillent une certaine tiédeur. Mais, heureusement, il y a "Indigènes" de Rachid Bouchareb, qui raconte comment, en 1943, Abdelkader, Messaoud, Yassir et Saïd, venus du Maroc et de l'Algérie pour sauver la mère patrie et n'y ont gagné qu'oubli et mépris. Classique de forme, imparable sur le fond, cette co-production parlant français et arabe fait œuvre de mémoire et c'est bien...
Au début, c'est rigolo "Dis François, tu trouves pas qu'il devient pénible Hervé, là ? Il pourrait les assumer tout seul ses aventures maintenant". Ras le bol de servir de prétexte, d'excuse, de faux bon motif, de mobile bidon, bref d'alibi au pote qui se la joue extra conjugale ? Au début, c'est rigolo (et puis, on ne sait jamais, on, peux être aussi soi-même dans le besoin un jour...), mais au bout de la huitième fois depuis le début de l'année, cela commence à peser. D'autant que sa légitime appelle au moins trois fois par jour au bureau, qu'elle n'hésite pas à demander à vous parler personnellement pour avoir plus de précisions sur son absence prolongée à l'heure du déjeuner ou encore sur ce fameux séminaire programmé à la fin du mois et d'où les femmes et les zenfants sont exclus. Ca craint velu. Mais heureusement, la solution est là, au bout de la souris. Clic, et voici l'alibi en ligne. Fini les mensonges, les hésitations et autres tergiversations... Le père Jérôme va pourvoir aller se connecter pour fomenter ses mauvais plans. C'est simple, ultra discret et super béton. Le premier "alibisite" est Mona-libi. Il affiche une étonnante Mona Lisa sur sa page d'accueil ainsi toute les vertus de sa mission : ''"Anticiper, prévoir, justifier, organiser les absences inavouables à l'entourage... S'offrir quelques moments de liberté sans éveiller les soupçons... Cultiver son jardin secret à l'abri des regards..."''. La messe est dite. 50 euros d'inscription et ''"à partir de"'' 100 euros l'alibi prestation. Mais Mona-libi va encore plus loin et propose d'assurer l'escapade de A comme "ah, chérie, enfin un week-end ensemble" à Z, comme "zut, elle a encore appelé pour savoir où j'étais". Soit de la réservation de la chambre et du resto "avé" les bougies... à la permanence téléphonique et alerte Sms. 
Sexo
Son parcours ? Michèle a d'abord, et longtemps, été styliste, puis designer, "et même industrielle !". Puis, elle a été une de ces fameuses relookeuses : "c'est-à-dire conseillère en image personnelle". +a, c'était dans les années quatre-vingt-dix. Madame est fashion, c'est indéniable. Le fil rouge de son existence ? L'écriture. Une manie ! "J'écris depuis que je sais tenir un crayon". Et de fait, Michèle a beaucoup écrit, énormément et plus encore aujourd'hui. D'abord des nouvelles, qui lui ont voulu quelques prestiges, des prix (Prix du Concours de nouvelles du Comptoir des cotonniers, 2004), et parfois des articles. Elle a fréquenté assidûment les ateliers d'écriture : "Et coup de bol, un jour, les Presses du Châtelet m'ont contactée...". C'est ainsi qu'est née l'idée d'écrire un livre sur la sexualité. "80 % des ouvrages sur la sexualité sont d'origine anglo-saxonne. Devant ce constat, j'ai décidé de parler de la sexualité à la française. Cela me permettait d'aborder le sujet avec de l'humour. J'avais envie de faire un ''guide du savoir aimer'', un livre drôle, bien écrit, et de pousser un coup de gueule contre la misère sexuelle ambiante ! J'ai voulu parler de sexe avec la ''french touch'', de façon gaie et pleine de bonheur pour démontrer que cela fait partie de l'épanouissement personnel. J'étais fatiguée du porno trash. C'était en 2000, l'époque du ''Houellebecq-Millet''".
Publicité