Nom : Régine Andriès
Profession : Coach
Entreprise : Coaching déco
Devise : "Ne pas s'imposer mais comprendre"
Objectif : "Qu'au final, les clients aient la fierté de dire "C'est moi qui l'ai fait !""

La cliente est ennuyée. Elle n'aime pas le rouge, et pourtant elle vient de s'acheter un bureau... rouge ! Non pas sous la pression, mais de son plein chef, simplement ''"parce qu'il lui a plu"''. Après moult introspections et pas mal de discussion, la conclusion s'impose : ''"Ce n'est pas qu'elle n'aimait pas le rouge, mais plutôt qu'elle n'osait pas"'', explique Régine Andriès.
Le décor est planté. Le rôle de Régine, c'est d'aider les client(e)s à y voir clair dans leurs propres contradictions. Elle cherche le déclic qui les aidera à se comprendre, à entendre leurs besoins, à déterminer leur style. Une démarche qui nécessite souvent un ''"déconditionnement par rapport à ce qu'ils voient chez les autres, dans les magazines, ou ce qui est culturellement "établi"... Comme le fait d'avoir une salle à manger même si l'on ne reçoit jamais !"''
 

De la "psycho-déco", voilà donc de quoi il s'agit. Pour le coach, il ne s'agit pas "d'imposer mais d'entendre les attentes de chacun". Le coaching en décoration, tel qu'elle le conçoit, c'est l'alliance du coaching et de la déco : un accompagnement.

Pour mieux se positionner, Régine Andriès met en avant sa formation de coach cumulée à une longue expérience de décoratrice d'intérieur, notamment dans des lieux prestigieux (hôtels Intercontinental, appartements de grand standing...). La différence, c'est qu'" à aucun moment je ne vais dire au client "mettez des rideaux écrus, c'est tendance !
Au final, "L'essentiel est que leurs choix correspondent à leurs besoins. Je les accompagne, mais ce sont eux qui réalisent leur propre déco".

D'ailleurs, on remarquera que sur son site Internet, Régine Andriès ne montre aucune de ses réalisations... C'est le point d'orgue d'une démarche tout à fait cohérente, "je ne voudrais pas qu'un client me dise, "Moi, je veux un appartement semblable à celui qui vous montrez là !""

Touché !

1ère étape : La rencontre La coach observe, questionne ; le client se livre. Durant cet entretien, d'une durée minimum de deux heures, les questions abordées sont d'ordre pratique et tournent en priorité autour du mode de vie et des besoins du client : "Vous recevez ?" (Certains aiment recevoir, mais c'est compliqué car "il faut pousser le canapé"...) "Vous avez des animaux ?" Etc. D'autres questions, de caractère "psychologique", entament la réflexion : "Mais pourquoi vous voulez des rideaux... C'est joli mais encore ?"

Comment cela se passe ?

2ème étape : le rapport De ces idées émane le fil conducteur, que la coach remet à son client sous forme de compte-rendu. Celui-ci est agrémenté de préconisations d'ordre pratique ("Pour ce style de meuble, voir chez Habitat... Pour cela, vous pouvez aller voir chez untel...").

3ème étape : la sélection du mobilier [en absence de la coach] Face à lui-même, le compte-rendu en tête, le client réalise une première sélection. Il est libre d'aller où il le souhaite. Cela permet aussi d'éviter les déceptions, puisque l'on choisit ce que l'on aime !

Publicité
4ème étape : le point La coach donne son avis sur les articles sélectionnés par le client. Si tout est "parfait", le coaching s'arrête là, on se sert la main et tout le monde est content. Mais le plus souvent, il y des choses à revoir. "Parce que le client aura par exemple choisit des articles "trop volumineux", ou "trop clair"" (pas simple quand on a des animaux !). Dans d'autres cas encore, le client aura complètement dévié de ses besoins initiaux... ou ne sera plus "sûrs de ses choix". S'entament alors de nouvelles discussions et de nouvelles sélections, ce jusqu'à temps que le client fasse "les bons choix", ceux qui répondront à ses besoins tout en étant "le reflet de sa personnalité".  

Retour au dossier Coach déco...

Publicité
Publicité