Il n’est pas toujours évident de trouver des vêtements dans lesquels on se sent belle et à l’aise quand les températures grimpent ! Pour vous donner un coup de pouce, Laurence Houde, conseillère en image et créatrice de Face A Soi, revient pour FemmesPlus sur les matières et les couleurs à privilégier. 

© iStock

S’habiller en été quand on a 50 ans : quelles matières et quelles couleurs ?

A la cinquantaine, il faut éviter de porter des vêtements trop moulants, car ils vont mettre en valeur les imperfections de la silhouette. Comme l’explique Laurence Houde, conseillère en image, « il faut choisir des belles matières et privilégier le près du corps, qui évite de rajouter de la masse là où on en n’a pas. »

Pour les matières, celles qui sont naturelles et de qualité sont préférables. Le synthétique risque de se détériorer trop vite, et ne masquera pas ce que l’on peut vouloir cacher. « Le lin est beaucoup porté par les femmes de 50 ans », nous explique la spécialiste. En revanche, faites attention à le choisir de qualité : « il faut que ce soit du beau lin, qui ne s’abîme pas après quelques lavages ». Le coton est aussi une bonne option, et en plus il est agréable à porter quand il fait très chaud. « Les matières fluides sont très bien aussi, surtout pour celle qui ont de l’embonpoint », ajoute Laurence Houde. De la même façon, il faut éviter la maille, qui va souligner les imperfections.

Pour le choix des couleurs pour se mettre en valeur, la conseillère en image recommande aussi de ne pas les choisir trop flashy : « il faut éviter les couleurs trop vives. Les couleurs claires, comme les tons pastel par exemple, sont plus naturelles ».

S’habiller en été quand on a 50 ans : quelle est la longueur idéale pour les jupes et les shorts ?

Passé le cap des 50 ans, il faut choisir avec soin ses jupes et shorts d’été. Tout dépendra bien sûr de vos jambes, car les femmes ne sont pas toutes faites pareilles et certaines ont encore de très jolis mollets à cet âge.

« Il vaut mieux éviter les jupes trop courtes, surtout avec des talons haut. Si on met une jupe très courte parce qu’il fait très chaud, il vaut mieux être à plat ou avec un tout petit talon », explique Laurence Houde. Pour les shorts, c’est le même principe. Attention tout de même à bien le choisir pour qu’il ne fasse pas vulgaire ou tasse la silhouette ! « Il ne faut pas prendre des shorts trop courts, mais il faut aussi éviter ceux qui arrivent à mi-cuisse, car cela coupe la longueur de jambe », explique la conseillère en image.

Publicité

Pour les décolletés, les conseils les mêmes : il faut éviter de tomber dans le vulgaire, tout en s’adaptant à sa morphologie. D’autre part, la spécialiste souligne « qu’il faut éviter les décolletés trop plongeants, mais on peut se permettre un plus grand décolleté si on a une belle peau ».

 

S’habiller en été quand on a 50 ans : quelles chaussures choisir ?

« Eviter les talons trop hauts », est la première consigne donnée par notre conseillère en image. Et pour cause : « on rentre tout de suite dans le vulgaire passés 50 ans ». A cet âge, il est préférable d’adopter un style chic et élégant. « Si on continue à porter des vêtements très moulants et des talons très hauts, on laisse place à la vulgarité, alors qu’on peut être très chic et sexy en laissant tomber tout cela », décrypte Laurence Houde. Cela peut aussi donner l’impression que l’on n’accepte pas son âge.

Pour les chaussures, préférez donc des talons moyens ou petits. Vous pouvez vous tourner vers des escarpins ou des compensés, selon vos préférences et votre confort. Il aussi tout à fait possible de ne pas porter de talons du tout. Dans ce cas, sandales, ballerines et mocassins seront parfaits ! Attention quand même à choisir le bon modèle de chaussures. Par exemple, Laurence Houde explique que les chaussures pointues ne sont pas idéales car « c’est très agressifs, et que cela donne aux pieds deux tailles de plus en apparence ».

S’habiller en été quand on a 50 ans : quels vêtements pour le travail ?

SI l’envie de venir au travail en short et claquettes nous démange quand il fait chaud, ce n’est malheureusement pas toujours possible ! Dans ce cas, vous pouvez détourner l’habituel tailleur basique en le dépareillant. Il est possible de porter soit le haut, soit le bas, et de rajeunir la tenue avec des accessoires. « On peut mettre un pantalon ou une jupe en toile, de couleur éventuellement, avec la veste de tailleur et la chemise », conseille Laurence Houde. Ou, à l’inverse, « avec le pantalon de tailleur, on peut porter des baskets de ville très chics, et en haut un pull ou une blouse habillé ». La conseillère en image souligne également l’importance des accessoires, car ce sont eux qui vont faire toute la tenue : « avec un petit foulard, un collier qui tombe sur la poitrine ou une jolie ceinture, on peut rajeunir l’ensemble ».

Publicité
Mais le plus important, cela reste surtout de bien choisir les pièces que vous portez. Car, comme l’explique parfaitement Laurence Houde, « si on porte des vêtements chics et élégants mais vieillots, ça va forcément vieillir ». Privilégiez donc les coupes et les matières modernes !

 

Merci à Laurence Houde, conseillère en image et fondatrice de Face A Soi.www.faceasoi.com

En images25 coupes de cheveux tendances pour le printemps 2016

Coupes de cheveux tendances printemps 2016

Coupes de cheveux tendances printemps 2016

Coupes de cheveux tendances printemps 2016

Coupes de cheveux tendances printemps 2016

Coupes de cheveux tendances printemps 2016

Coupes de cheveux tendances printemps 2016

Coupes de cheveux tendances printemps 2016

Coupes de cheveux tendances printemps 2016

Coupes de cheveux tendances printemps 2016

Coupes de cheveux tendances printemps 2016

Autres diaporamas