Avec « des tenues d’intérieur légères et raffinées », Zahia a profité de la fashion week parisienne pour présenter sa collection de lingerie.

Le déshabillé signé Zahia

© Christophe Guibbaud/Abaca Press

Alors les prestigieuses maisons Dior, Chanel ou Gaultier présentaient leurs lignes haute couture pour la saison printemps-été 2012, l’ancienne call-girl de l’équipe de France de football faisait défiler ses modèles à elle au Palais de Chaillot.

Au programme, du rose, du blanc, du tulle, de la fourrure, des coupes échancrées et des matières transparentes qui ne laissent que très peu de place à l’imagination… pour une collection qui se veut « sexy et glamour ». Soutenue par un fonds d’investissement asiatique, pour qui elle incarne « une créatrice prometteuse et un symbole du ‘Made in France’ », Zahia a également reçu le soutien de Karl Lagerfeld.

Celui qui dirige la maison Chanel d’une main de maître ne tarit pas d’éloges sur la blonde pulpeuse. Pour lui, Zahia représente « une tradition très française de galanterie », a-t-il confié au JDD. Et à ceux qui rappellent les débuts de la jeune femme, il répond tout simplement : « Coco Chanel a commencé comment à votre avis ? ».

 « Rien chez elle n’est vulgaire. Elle est un peu comme Cécile Aubry dans Manon, de Henri-Georges Clouzot, avec une ligne un peu plus extrême » ajoute-t-il encore. Il est vrai que certains modèles apparaissent extrêmement audacieux. En voici quelques-uns. On vous laisse juger !