Gérer sa culpabilité

Vous vous sentez coupable ?

Les femmes dissocient rarement sexe et sentiments et n'envisagent donc pas l'infidélité de la même manière que les hommes. Résultat : votre conscience vous joue des tours et vous vous sentez coupable. "Pour une grande majorité de femmes, penser, c'est déjà faire", explique Joëlle Mignot. Le fantasme relève de l'imaginaire, même si parfois il dissimule un désir refoulé... Pas de panique donc. "Mais si 'penser' entraîne effectivement 'faire', alors oui, le sentiment de culpabilité a lieu d'être"...

Publicité
Conseil : Prenez du recul et regardez la situation honnêtement. Pour l'heure qu'avez-vous vraiment à vous reprocher ? Votre pseudo infidélité est de l'ordre du virtuel et n'a rien de répréhensible. Personne ne peut vous reprocher d'avoir l'esprit vagabond ! Il y a d'ailleurs fort à parier que c'est déjà arrivé à votre conjoint...

Publicité