Avouer son infidélité ou pas ?

Avouer ou ne pas avouer, telle est la question...

Que ce soit par honnêteté vis-à-vis de votre conjoint, ou parce qu'un horrible sentiment de culpabilité vous étreint, vous vous posez la question de l'aveu. Pourtant vous redoutez tout autant sa réaction et les conséquences que cela pourrait avoir sur votre vie. "Avouer peut être utile pour éclairer son couple mais encore faut-il que l'autre soit capable de l'entendre", prévient Joëlle Mignot.

Publicité
Conseil : Gardez à l'esprit que toute vérité n'est pas toujours bonne à dire. Si ce petit coup de canif au contrat était sans conséquences, il est peut-être préférable de ne pas en parler pour ne pas blesser l'autre inutilement. S'il s'agit de quelque chose de plus sérieux qui devient une source de malaise, dans ce cas il est sans doute mieux d'évoquer le sujet. "Cela dépend aussi de ce qu'on veut faire de son couple", explique la sexologue. "L'infidélité peut être vécue comme une forme de liberté ou une libération par rapport au couple. Mais elle peut aussi être un signal d'alarme".

Publicité