Que celui qui n'a jamais cherché l'âme sœur me jette la pierre. Que celle qui n'a jamais attendu le prince charmant lève la main. La symbolique du mariage reste très forte quoi qu'on en dise. Passer le restant de ses jours avec la même personne ? Même pas peur !
Selon Meetic, site de rencontres en ligne, 56 % des européens pensent que le mariage doit durer toute une vie. Le Vieux continent serait-il vieux jeu en matière d'amour et de famille ? Pas si sûr, puisque l'on observe un certain changement dans les mentalités, notamment sur la perception de la vie à deux.
80 % des personnes interrogées dans cette enquête affirment ''que le mariage n'est pas nécessaire pour vivre à deux'', 60 % déclarent qu'il n'est pas obligatoire pour fonder une famille, avec un pic de 70 % chez les Espagnols. Contradiction ? Non, adaptation. La nouvelle famille n'est plus forcément le fruit d'un couple uni devant Dieu et l'Etat.

Et pourtant... La tradition subsiste ! Oui, car 51 % des mêmes enquêtés préfèrent se marier avec l'élu de leur cœur et 49 % optent pour le concubinage. Les Français sont les plus motivés pour la noce avec 60 % prêts à se passer la bague au doigt. Un engagement fort et très symbolique pour 70 % des french lovers, mais également une occasion de faire la fête jusqu'au petit matin.
De leur côté, nos voisins européens préfèrent, à 70 %, une cérémonie plus intimiste le D day avec la famille et des amis triés sur le volet.
Quant aux cadeaux,''c'est l'intention qui compte'', (ça, c'est pour la forme...). Mais quand il s'agit de se prononcer, un quart des Français boudent les accessoires et autre équipements pour la maison pour leur préférer "le pack lune de miel". Un voyage de noce à destination du soleil et de la chaleur ou bien à Venise, classique mais tellement formidable. Notons que le tour du monde fait son entrée en force. Il séduit près de 40 % des noceurs européens.

Les célibataires en question

Oui mais voilà, avant d'en arriver là, il faut trouver chaussure à son pied. On en revient toujours au même point : qui, où, quand et comment ? Parship.fr, autre site de rencontres, a réalisé un sondage pour élucider la problématique du célibataire d'aujourd'hui. Pas si facile.... D'ailleurs, 48 % des sondés estiment ''qu'il n'y a pas assez d'occasion de faire des rencontre''. Ceci étant, ce n'est pas surprenant quand on se penche sur leurs loisirs : 71 % d'entre eux préfèrent passer leurs soirées devant la télé. Et seulement 29 % sortent régulièrement en soirée, soit le premier pas vers une rencontre potentielle. L'enquête révèle aussi une certaine exigence des célibataires, et surtout de la part des femmes qui avouent être de plus en plus attachées à leur indépendance. Pas si facile effectivement...

Publicité
Publicité
La vision du mariage comme celle du célibat, sont difficiles à saisir car très paradoxales. Voilà en résumé les conclusions de ces deux enquêtes. En effet, la majorité des célibataires interrogés estiment que le mariage n'est pas d'une nécessité absolue mais qu'il leur fait toujours envie. Ils veulent vivre en couple sans trop de compromis et rencontrer l'âme sœur en restant devant la télé. Ils assument (voire revendiquent) leur célibat en rêvant de rencontrer l'élu de leur cœur. En bref, ils font leur la petite phrase de Sacha Guitry "Le célibat ? On s'ennuie. Le mariage ? On a des ennuis".Accepter la solitude sans s'y complaire, accepter l'autre et ses imperfections, cela peut sembler banal, et pourtant, ce n'est pas si évident pour les célibataires d'aujourd'hui...

Le site MeeticLe site Parship.frCe sujet vous intéresse ? Parlez en sur notre forum !