C'est la nouvelle philosophie du bonheur : pour vivre heureux, vivons chacun chez soi ! Les secrets de ces couples séparés... pour le meilleur !

Publicité
Le couple ? Ce sont parfois ceux qui en sont sortis qui en parlent le mieux ! « J'ai vécu 21 ans avec mon ex, explique Cécile, 52 ans. Après les trois ans que j'ai passés seule, je ne me vois pas du tout recommencer à partager mon quotidien avec un homme. J'ai rencontré Hervé voilà un an. Nous ne nous voyons que trois à quatre fois par semaine. C'est comme un amant, j'ai l'impression de ne partager avec lui que le meilleur », conclut-elle avec un grand sourire.Ce modèle, que les sociologues qualifient de "non cohabitant" ou "fissionnel" (par opposition au célèbre "fusionnel") semble avoir le vent en poupe : il représente aujourd'hui 6 % des couples.

Pour vivre heureux, vivons séparés ?

Publicité