Si mentir devient maladif

Il déjeune avec un client, un gros barbu barbant, qui s’avère être une vielle amie du lycée...

Ce qu’en dit le psy:Inventer des mensonges pour couvrir d’autres mensonges peut s’apparenter à la mythomanie, véritable maladie qui doit amener à consulter afin de tenter d’en trouver la cause. La difficulté pour le conjoint  étant de ne pas prendre ces mensonges pour des attaques personnelles. Malgré les apparences, l’amie de lycée n’est peut-être qu’une amie.

Publicité
La prochaine fois:Ne lui demandez pas trop de détails lorsque vous le soupçonnez de mentir, cela ne l’inciterai que davantage à bâtir une histoire. Faites-lui comprendre, que vous ne le croyez pas, froidement. Inquiétez vous davantage de ses mensonges même que de ce qu’ils pourraient cacher.
Publicité