Cultiver son côté pin-up

Règle n°3 : Cultiver son côté pin-up

Icône féminine par excellence, la pin-up des années 50 était du rêve "à épingler" ("pin up" en anglais) pour ces messieurs. En 2010, la pulpeuse Scarlett Johansson est ici un modèle d'inspiration : elle ne plaît pas uniquement parce qu'elle est jeune mais parce qu'elle a su en adopter les codes. Jupe crayon qui souligne la taille, bouche rouge parfaitement dessinée, elle affiche ce petit côté rétro qui met parfaitement sa féminité en valeur.

L'avis de la spécialiste :

Publicité
"Certains hommes apprécient en effet les femmes sophistiquées", note Odile Lamourère. "Mais ils sentent aussi tout de suite la mise en scène et certains n'apprécient guère ! On peut donc s'amuser mais le plus important pour plaire est d'abord d'être à l'aise. Si on se trouve soi-même séduisante, le message passera !"

Publicité