Faut-il avouer ses infidélités ?

Publicité
Vous ne supportez plus de cacher votre incartade d'un soir avec un collègue ? Vous vous sentez fautive et avez envie d'être honnête, de vous débarrasser de votre culpabilité ? Alors, surtout... ne dites rien !« En le disant, on charge l'autre de gérer l'information et on attend de lui qu'il nous donne son absolution pour avoir été honnête, mais on ne mesure pas l'impact dévastateur que cela a sur son conjoint. Souvent, l'autre tombe des nues et ne s'en remet pas. », explique Christel Petitcollin.  Un conseil : une aventure ne veut pas dire que vous n'aimez plus votre « moitié ». Seulement, si cela venait à se reproduire ou à se poursuivre, il sera temps de vous demander quelles sont vos attentes vis-à-vis de votre couple. 

Publicité