'Elle a une certaine retenue'

Comment ils la voient:Elle ne raconte pas ses drames à la première rencontre, ni ses pépins de santé, ni les détails de son quotidien. Elle sait condenser ses récits, ne monopolise pas la parole et s’efforce de s’intéresser aux autres.

Publicité
Ce qu’en dit la psyPlus que les récits très chargés négativement, alors que chacun a déjà son lot personnel de problèmes, c’est de 'sur-exposition' dont il est question. A l’heure des réseaux sociaux et des blogs, il est devenu 'naturel' de se raconter par le menu. Une tendance, plutôt féminine, à réserver aux 'amies', virtuelles ou pas.
Publicité