Cliquer, est-ce tromper ?

Publicité
Si internet est un formidable outil de communication, certains le voient comme un danger pour la pérennité du couple. « Si l'infidélité est naturelle, très peu de couples sont suffisamment matures pour l'accepter. Elle commence d'ailleurs très tôt dans un couple. L'autre suffit à lui-même dans les premiers temps de la relation. Mais rapidement, le besoin de s'imaginer ou d'imaginer l'autre avec quelqu'un, d'inventer des jeux pour pimenter la sexualité arrive », indique Loïck Roche. Pour lui, fréquenter un site de rencontres est donc un pas supplémentaire que le conjoint s'autorise : « Il s'agit d'une forme d'infidélité, car il y a une démarche, un passage à l'acte ».

Publicité