Vous avez connu une panne sexuelle ? Croyez bien que vous n'êtes pas le seul, passé 50 ans... et même avant ! Surtout, pas de panique : voici comment faire face à cette situation délicate.

1. Dites-vous que les ratés existent à tout âge

Publicité
On commence seulement à en parler comme d'un symptôme courant. Le terme même de dysfonctionnement érectile (DE, pour les savants) a remplacé le vilain mot "impuissance". Le fait n'est cependant ni nouveau, ni réservé à l'âge mûr.Les études indiquent pourtant que le phénomène prend de l'ampleur avec l'âge : il survient dans 1 à 9 % des rapports entre 18 et 39 ans, dans 2 à 30 % entre 40 et 59 ans, dans 20 à 40 % entre 60 et 69 ans et dans 50 à 75 % au-delà de 70 ans. Mais les causes sont nombreuses : simple période de stress ou problème de couple, il peut aussi annoncer une maladie. Dans tous les cas, ne le prenez pas comme une atteinte à votre virilité.

Publicité