De l'originalité !
Selon un sondage datant de 2004, l'élément le plus important est la sonorité du prénom. Puis, vient l'accord entre le prénom et le nom de famille et, en troisième position, avant l'origine et le sens du prénom, vient l'originalité.

Explications de Florence Le Bras, auteur de plusieurs livres des prénoms, "''les parents cherchent la diversité. Maintenant que les prénoms ont été libérés, certains en viennent même à créer un prénom pour leur enfant. Cela donne alors des prénoms complètement originaux.''" La recherche de l'originalité pour le prénom de l'enfant à venir est logique, notre enfant étant unique, bien entendu "''Certains parents m'écrivent même pour me confier les prénoms de leur enfant en me demandant de ne pas le noter dans mes livres... ''"
La créativité en la matière est d'autant plus facile que la loi (du 8 janvier 1993) a considérablement assoupli sa législation, garantissant virtuellement l'acceptabilité de n'importe quel prénom. Dans la limite de l'intérêt de l'enfant, bien sûr... Un juge anglais a refusé "Coca" et "Cola" pour deux petites jumelles...

Mais l'originalité ne tient pas seulement à l'invention d'un prénom, ou au choix d'un prénom inusité. Elle peut survenir d'un simple "décalage", une orthographe originale. Maryne au lieu de Marine par exemple, ou encore la vingtaine d'orthographes différentes pour Tiphaine.
C'est aussi le cas de prénoms très anciens : "''Certains parents donnent à leurs enfants les prénoms des arrières grands-parents. Ils s'appellent ainsi Augustine, Léontine... Et, finalement, ça devient original !''"

 

Un prénom à histoire

Un prénom à histoire

Quoiqu'il en soit, et surtout si le prénom est très original, il faudra ensuite que l'enfant en soit fier... C'est là que prend toute l'importance de l'histoire de ce prénom, et au-delà de l'histoire étymologique, son histoire personnelle. Le prénom doit prendre vie, et donc prendre du sens. Les enfants adorent connaître le monde qui existe derrière leur nom. "''On m'a rapporté l'histoire de quelqu'un qui se nommait "Pacifique, se souvient Florence Le Bras A priori, c'est un prénom difficile à porter. Mais, il en était ravi, et fier. En fait, ce prénom se transmettait de père en fils depuis plusieurs générations à cause d'un ancêtre qui avait échappé au naufrage dans la Pacifique et qui s'était promis d'appeler ainsi son fils si il s'en sortait...''"

Publicité

Et pour une petite vue sur les tendances actuelles, voici un petit florilège de sites internet et de livres sur le sujet ...

Publicité
A lire : ''La bible des prénoms'' de Florence Le Bras, édition Marabout ''C'est un garçon ! 5000 prénoms'' d'Alix Leduc, éditions Leduc.s''C'est une fille ! 5000 prénoms'' d'Alix Leduc, éditions Leduc.s''Le petit livre des prénoms'' d'Héloïse Martel, First éditions''Un prénom pour la vie : Choix, rôle, influence du prénom'' de Pierre le Rouzic, éditions Albin Michel ''L'officiel des prénoms'' de Stéphanie Rapoport, First éditions

"La quête des prénoms" sur FemmesPlusLe site bestofprénomsLe site meilleursprénoms

Publicité