Son mât tombé, sa grand voile déchirée, Maud Fontenoy a dérivé quatre jours avant de reprendre la route pour l'Ile de la Réunion. Si tout se passe bien, la navigatrice devrait clore son tour du monde en solitaire et à contre courant, débuté en octobre dernier, dans deux semaines... Allez, courage Maud !

Courage Maud !

Lundi matin, la vacation avait été difficile. D'une voix affaiblie, Maud Fontenoy revenait sur l'accident, sur la perte du mât, samedi dernier en plein Océan Indien. Un mât qu'elle allait devoir remplacer pour reprendre sa route vers l'Ile de la Réunion. Elle revenait aussi sur sa rencontre avec un porte container allemand venu lui porter assistance. Une assistance qu'elle refusera, avant de douter... "''Psychologiquement, j'étais en piteux état. Ce cargo, avec tous ces hommes sur le pont, a fait tomber ma carapace. Mais j'ai plus que tout envie de retrouver mes amis à La Réunion. J'ai hâte de rentrer et de retrouver la terre ferme''".

Après quatre jours de dérive, pendant lesquels Maud a dû installer, avec ses petits bras et toute son ingéniosité, un mât de fortune (100 kilos et 10,5 mètres de haut !), Maud a donc repris le cap mercredi.

Publicité
Publicité
Lors d'une nouvelle vacation radio mercredi soir, Maud est contente, mais un peu à bout. Ses mains lui font mal et son corps est meurtri par les efforts. Et "''ce sont les nerfs qui craquent un peu''", reconnaît-elle...."''J'ai vécu ces trois derniers jours des expériences intenses et variées. Moi qui aime l'extrême j'ai été servie ! Entre le choc psychologique de voir le mât tomber à côté de moi, l'angoisse des coups de boutoir du mât sur la coque toute la première nuit, puis devoir envisager de quitter le bateau, ce à quoi je ne m'étais pas préparée mentalement... Et puis finalement, échelon après échelon, j'ai réussi à gravir ce long escalier en colimaçon. Mais ce n'est pas fini. Il me faut encore établir une "mini" grand-voile pour accélérer un peu. Car pour l'instant, je n'avance qu'à 3 nœuds en route directe vers La Réunion.''"

Maud est désormais à 2 400 milles de son objectif final... Soit environ 15 jours de navigation. Courage Maud !

Lire l'article "Quand le vent soufflera..."Le site de Maud FontenoyEn parler sur les forums !

Publicité