Salut. Je suis Mafalda. Vous voyez qui ? OK. Bon, vous avez pas mal entendu parlé de l'Argentine ces derniers temps hein ? Les Pumas du rugby, Nalbandian qui écrabouille le king Federer à Bercy, et maintenant la Reine Cristina qui devient la 1e présidente élue en Argentine. VOUS VOULEZ MON AVIS ?

Evita. Isabelita. Cristina... 46 % des voix pour son parti, le Front pour la Victoire (FPV) contre 24 % à la députée libérale chrétienne Elisa Carrio. Pas mal. OK. On en avait déjà eu des présidentes, enfin presque. En 1974, Chabela, euh Isabelita, bref Isabel, la 3e femme de Péron s'était propulsée Vice présidente à la mort de son mari. Pfff. Mauvais souvenirs. Deux ans plus tard, la junte militaire la renversait et entre 18.000 et 30.000 argentins étaient portés morts ou disparus.

Mafalda & Cristina

Les "chicas K " Michelle Bachelet -l'autre cheffe d'Etat du sous-continent, a salué la victoire de la "First Lady" argentine "au nom des femmes". M'ame Royale s'est déplacée jusqu'à Buenos Aires pour la saluer... Remarque, elles jouent sur le même registre ces deux-là : à la moindre critique, Cristina envoie ses "chicas K" hurler au machisme !La Cristina, 54 ans au compteur, est sénatrice. Mais... MAIS, elle est aussi, et peut-être surtout, femme de. FEMME DE QUI ?!

Femme de... Cristina Fernandez de Kirchner est l'épouse de Nestor Kirchner. Lui-même élu Président en 2003, juste après la Berezina politico-économique de 2001. Problème : la Constitution argentine interdit deux mandats successifs à la tête de l'Etat... D'aucuns affirment qu'ils ont prévu de relayer au pouvoir ad vitam. Ils veulent être à l'Argentine ce que sont Carlos et Gaby aux Desperate.J'AVAIS RAISON DE ME MEFIER ! J'avais bien vu qu'ils étaient méchants même si ils essayaient de faire croire qu'ils étaient gentils... L'élection d'une femme à la présidence du pays le plus macho du monde, on est forcément un peu sceptiques.

Publicité

De gauche et de Botox De plus, on ne sait rien de son programme sinon qu'elle va s'inscrire dans la continuité de l'action de Nestor. +a s'appelle la "transversalité kirchnérienne". OK, elle a été sa principale conseillère... OK, les plus pauvres ont vu leur niveau de vie s'améliorer. Nestor et Cristina sont des péronistes, des "justicialistes" (mesures sociales, antiaméricanisme, catholicisme, nationalisations et répression...) mais de gauche.

Publicité
On résume, Cristina est de gauche et Botox. De gauche et de mode (Chanel-Dior-Givenchy), bref de glamour et de pouvoir... Ou la nouvelle gauche latino-américaine : talons aiguilles, bijoux, robes de haute couture et motus et bouche cousue. La belle ne donne pas d'interview. C'est pour ça que moi, Mafalda, j'ai repris la parole.

Plus d'info !

Le site officiel de Cristina Fernandez de Kirchner

Publicité