Méduse, lait de dromadaire… Ces étonnants aliments tendance

avec
A l'instar des vêtements ou autres accessoires, il y a des modes également en cuisine, et certaines sont pour le moins surprenantes ! Femmesplus a parcouru le web à la recherche des dernières tendances culinaires et vous propose de découvrir les plus étonnantes. 

Les derniers articles - Dossiers

Dossiers
Avec
Autrefois appelé le "lait des dieux", il est connu depuis la préhistoire par les hommes qui prélevaient, dans les troncs d'arbres, le miel des abeilles sauvages (méthode dite "de l'ours" !). C'est l'un des derniers produits naturels mettant en œuvre des méthodes traditionnelles de fabrication.
Dossiers
Avec
C'est le dessert ultime... Onctueux, frais et merveilleusement parfumé, il enchante nos palais depuis plus de trois siècles. On l'aime, on l'adore parfois même un peu trop pour nos silhouettes ! Nous avons nommé le tiramisu. Découverte autour de ce dessert italien légendaire.
Dossiers
Avec
Ce que j'aime le plus dans les sports d'hiver, c'est le folklore gastronomique. Le matin, avant de chausser les skis, cérémonie du petit-déjeuner. On va tellement se dépenser sur les pistes qu'on ne compte pas les cuillerées de confiture, les tranches de brioche, les lichettes de beaufort et les tasses de café bien chaud. Moi, je dépense surtout beaucoup de calories à me relever, alors je ne lésine pas. Le midi, au restaurant d'altitude, c'est l'embarras du choix : une tartiflette ou des diots savoyards accompagnés d'un gratin de crozets ? Un gâteau de Savoie garni de crème ou une tarte aux myrtilles ? Siroter un vin chaud parfumé aux épices en haut des pistes à l'heure où le soleil commence à descendre, c'est un grand moment. Surtout après la satisfaction d'être arrivée en bas des pistes en bon état, avec tout le matériel : les skis, les bâtons et autres accessoires. Ce qui est magique, ce sont les longues soirées au coin du feu, avec à la main un kir bien frais, et un assortiment de saucissons de montagne. Au poivre, aux noisettes, aux herbes, je ne sais lequel choisir. Alors je prends des trois. Après, c'est selon : raclette et fondue.
Dossiers
Avec
Carole est aussi belle que Carole Bouquet est "pro". C'est d'ailleurs là où on l'attendait le moins que la grande dame nous le prouve à nouveau... Le vin ! Après dix ans d'exploitation, en Sicile, Carole Bouquet sort la première "vraie" cuvée de son Sangue d'Oro, un passito de Pantelleria subtile et ensoleillé. Une aventure aux antipodes du caprice de star... "''C'est chez moi''" ! "''Ce n'est pas un autre métier que j'ai trouvé, mais c'est une terre, un chez-moi. A presque 50 ans, je n'avais jamais eu de lieu de villégiature, et j'ai compris que c'était en Méditerranée que je me sentais bien. Alors , j'ai décidé que j'étais de là-bas. Pour moi, le soleil et ses couleurs étaient une promesse de bonheur''", se délecte Carole. Ensuite, ce fut la découverte de Pantelleria, des terres difficiles, historiquement dédiées aux câpres, à l'huile d'olive et aux vignes, mais laissées à l'abandon par manques de moyens. Tombée amoureuse, Carole Bouquet va convaincre 70 propriétaires de lui céder ces quelques 75 hectares, "''sans pourtant penser les cultiver. Encore à ce moment là, si on m'avait dit que j'allais faire du vin, je ne l'aurais pas cru !''" Mais une fois les terres remises en état, le vin s'imposera...
Dossiers
Sangue d
Avec
Grande actrice, fervente défenseure des droits de l'enfant, Carole Bouquet a une passion : le vin. Un amour né en Italie, en Sicile exactement, où elle a racheté il y a dix ans des terres laissées à l'abandon. Aujourd'hui, elle sort la première "vraie" cuvée de son Passito de Pantelleria. Un bijou loin du caprice de star...
Dossiers
Avec
Cuisine pour paresseuses En cuisine comme partout, il y a des paresseuses. C'est justement pour elles que "Les Dîners de Bérénice" ont été conçus. C'est un service de cuisine gourmet "clés en main" sur Internet pour toutes celles qui aiment faire la cuisine sans y passer les heures qui s'imposent et dont elles ne disposent pas. L'idée est simple : on choisit son menu et Bérénice livre tout, de la recette aux ingrédients, voire, selon la demande, les ustensiles, le vin et la déco de la table ! Ensuite, c'est moi qui cuisine... Tout en un clic "''L'idée est de tout avoir à disposition en un clic et de cuisine sans avoir à chercher la recette ni(surtout) faire les courses. Dans un livre de cuisine, c'est souvent un peu compliqué et si l'on additionne à cela le caviste, l'envie d' une belle table, on peut facilement y passer six à sept heures !''", explique Bérénice Sylvain, 33 ans, créatrice des Dîners de Bérénice.Autant dire mission impossible pour nous, femmes actives surbookées...
Dossiers
Avec
Le printemps est arrivé, c'est le moment de profiter de produits plus légers et plus diététiques. Les truites fraîches, faciles à préparer, vous attendent sur les étals du poissonnier. Et comme dessert ? Des fraises, sans hésitation, des fraises sucrées et pleines de promesses !
Dossiers
Avec
Epices, soja et quinoa, coco et tamara... Voici les ingrédients qui composerons les saveurs notre assiette en 2007. C'est qu'affirme Rougui Dia, la perle noire de Petrossian, l'alliance du luxe français et des produits venus d'ailleurs. 2007 sera fin, léger et délicieux. Super !
Dossiers
Avec
Nouvelle année... On est prêtes. Ouh la, pas si vite. Qu'est-ce qu'on va manger en 2007 ? Damned. Vent de panique sur la cuisinière qui sommeille en chacune de nous. Pas de panique. Héloïse Martel, célèbre recettologue aux éditions First, nous détaille les tendances culinaires de 2007....
Dossiers
Avec
Vive la reine ! La reine boit ! Pas la peine de le faire remarquer. Elle est ballonnée, la reine. Les bulles du champagne sur la frangipane, le froid sur le tiède. Après huit jours d'agapes diverses, c'est rude. Ainsi va le mois de janvier... Le 1er janvier, après la bûche et quelques tours de danse chez des copains, on a attaqué la nouvelle année avec la soupe à l'oignon gratinée. Pas de raison de s'en priver, avec les oignons émincés surgelés, c'est prêt en 5 minutes sans pleurer. +a aide pour reprendre la route dans le jour naissant gras et mouillé, en laissant les copains avec un monceau de vaisselle à laver et à ranger. Après une matinée vaseuse, on finit les restes, ou on retourne passer la soirée chez des copains avec qui on n'a pas pu réveillonner. Un petit souper léger, avec juste du saumon, des blinis au saumon justement et de la vodka (à consommer avec modération eh oui !). Le 2 janvier , on a prévu light, petite soupe un Beef Tea bien pourquoi pas un potage aux laitues tiens ! Des poireaux marinés, une compote de pommes. Pfff, ce n'est pas de ma faute s'il reste encore du foie gras. On ne va tout de même pas le jeter, au prix où il est....Le foie gras avec de l'eau, même gazeuse, c'est une hérésie, vous êtes d'accord avec moi ? On a bien une demi bouteille de Sauternes dans cette maison !
Dossiers
Avec
Les temps ont bien changé depuis que Dom Pérignon dompta la bulle... Le Champagne est devenu une caricature de la mondialisation et la culture intensive a pris le dessus. Mais de plus en plus de producteurs sont tentés par la viticulture Bio, redonnant aux bulles fines et aériennes des airs de fête !
Dossiers
Avec
Il pétille. Il m'émoustille. Quand il se glisse entre mes lèvres, s'étale sur ma langue et que je le déguste tout doucement, presque tendrement, il m'enveloppe d'un frisson. Mes yeux pétillent, et mon esprit frétille. Oups ! Me voilà tout d'un coup spirituelle et d'humeur légère. Champagne ! Le plus accommodant Champagne Jacquart, Allegra, 1999 Sa robe est jaune pâle, sa transparence raffinée, son nez relève le levain et les fleurs blanches du Chardonnay, ses notes de Pinot noir sont discrètes... La dernière cuvée du champagne Jacquart accompagne dignement un léger apéritif de fromage frais et un dîner d'écrevisses, de foie gras de canard chaud... 24,50 euros la bouteille dans son écrin de fête Renseignements : 03 26 07 88 40
Dossiers
C
Avec
Les cakes sucrés... Recettes !> Le cake de Zelle > Le cheese cake new-yorkais > Le cake aux épices Les cakes salés... Recettes !> Le cake au jambon et à la bière > Le cake méridional au chorizo > Le cake au potimarron > Le cake aux moules et aux oignons
Dossiers
Avec
Pour grignoter au ciné, pour faire plaisir aux petits, pour se remonter le moral en cas de gros coup de mou, les M&Ms, tout le monde les adore. On les connaît par cœur : ça fond dans la bouche, pas dans la main, bla bla bla. Sauf que ceux là, ce sont les miens à moi ! La preuve : c'est écrit dessus !
Dossiers
Avec
Dissidente dans le monde culinaire, l'auteur de livres de cuisine et épouse du grand pâtissier, Frédérick e. Grasser Hermé est un mélange d'impertinence plutôt déstabilisante, et de bagout, terriblement captivant. Preuve en est ce prélude, lancé abruptement à propos de la sortie de son dernier livre "Le noir, dix façons de le préparer" : "Je ne travaille jamais sur commande, les idées viennent toujours de moi. J'ai eu l'idée des recettes à base d'aliments noirs bien avant que la déferlante (vestimentaire, décorative...) ne démarre. Cela peut paraître prétentieux mais c'est vrai !" Et on la croit aisément. En vraie avant-gardiste de la cuisine, elle a su imposer son style inventif et anti-conformiste, sans jamais se démonter face aux "ayatollah de la cuisine". Et pourtant, son parcours culinaire, marqué par la sortie de son poulet au Coca-cola, fer de lance du "Pop Art culinaire" ("Délices d'initiés", 1999), en a fait bondir plus d'un. "C'est tout le problème des gens qui ne goûtent pas. Avant d'essayer, ils ont tous grimacé. Et pourtant, au final, les gens ont pour la plupart aimé son petit côté aigre-doux". Comme disait Oscar Wilde,"Il faut goûter à tout !", se défend Frédérick.
Dossiers
Avec
Y'a match aujourd'hui ! Et si on profitait du Mondial pour découvrir la gastronomie de la planète ? Salade made in Tunis, quiche au munster d'Allemagne, foutou de bananes plantain de Côte d'Ivoire : cet été, mon assiette est foot food ! FemmesPlus révèle une recette foot food par jour, au gré du calendrier des matches. Suivez la chef...
Dossiers
Avec
De bons petits plats, ça, on sait faire. Mais quand il en reste un fond, doit-on se résoudre à le micro-onder jusqu'à plus soif ? Que nenni ! On puise dans cette mine d'or et on fait briller notre créativité aux fourneaux. Le recyclage culinaire, c'est super pratique et top économique. Rien ne se jette et ça en jette !
Dossiers
Avec
"Je cuisine indien exactement comme ma mère le faisait", indique Evi, lyonnaise. Comme Pondichéry est son fief familial, c'est culturel : l'épice est, pour elle, synonyme de couleur."Il ne me viendrait jamais à l'idée de servir un chou-fleur tout blanc ! J'y ajoute forcément un peu de poudre jaune. Du curcuma (ou du safran) et..." La suite, les odeurs et les parfums sont un secret de famille. Enfant, Evi participait à la longue préparation des plats : elle épluchait les oignons, pelait et découpait les légumes. "Mais, l'essentiel, le coup de main et l'alchimie du kari, c'était ma mère !" Mariée, Evi se retrouve seule face à ses fourneaux. Les détails de l'élaboration des légumes et des viandes, les précieux conseils et les heures passées au-dessus des plats resurgissent alors : "Quand tu commences à sentir, une fois que les oignons sont bien bronzés ; tu peux ajouter ceci, laisser mijoter vingt minutes, etc." Orales, les recettes familiales n'ont jamais été écrites. Evi a osé les mettre en mots pour le site familial. Depuis, entre les frères, les sœurs et tous les cousins, les recettes se testent et s'échangent. Elles varient selon les tours de main. "L'essentiel, c'est de bien respecter les proportions. Si une saveur prédomine, elle masque les autres goûts." Evi préconise de réaliser soi-même ses propres poudres, c'est-à-dire ses propres mélanges d'épices broyées. Mais surtout, comptez au moins deux heures pour un bon "gourman" (korma) car, "il faut du temps. Plus il y a du temps, plus cela prend de la saveur."
Dossiers
Avec
Goûter entre copines pour la nième palabre "bouffe" de la semaine. Au programme : passage en revue des menus de la semaine passée, de celle à venir, des ratés, des plats TROP bons, délicieux, exquis, succulents... Puis, la discussion dérive sur les émissions de cuisine en live à la télé. Et si on s'inscrivait ?
Dossiers
Avec
Je l'avoue tout net : la cuisine n'était pas mon passe-temps préféré quand j'étais petite fille, j'ai séché allégrement les séances dînette entre copines et j'ai toujours préféré manger les bons petits plats de maman plutôt que de m'intéresser à leur confection. Résultat : je suis ce qu'on peut appeler une inculte culinaire. Pas une ignare totale, car j'ai mes petites spécialités, mais disons que j'aborde la perspective d'un dîner entre amis at home avec palpitations et mains moites... Pas très glamour. Il est grand temps que cela change. Tentative... Leçon N° 1 : top équipée Premier constat : un mauvais ouvrier a toujours de mauvais outils. Adieu donc poêles éraflées et couteaux dépareillés, il est temps de se refaire une cuisine. L'objectif étant d'obtenir un maximum de choses dans un minimum de place... Bonne nouvelle : on est loin du temps où notre robot ménager occupait les trois quarts de notre espace vital. Les ustensiles de cuisine se font aujourd'hui petits, malins et surtout multi fonctionnels. Exemple, le Multiquick Fresh System de Braun qui a la bonne idée de hacher, mixer et fouetter tout se qui passe à portée de ses petites lames et de ses grands fouets. En plus, il s'offre le luxe de les conserver sous-vide. Il est mini, il fait le maxi !

Pages