D'après un article du Daily Mail publié ce mercredi 8 novembre, Allison Mack (Chloe Sulli­van dans Smallville), dirige une secte féminine dangereuse.

Une secte particulièrement dangereuse. D'après un article du Daily Mail publié ce mercredi 8 novembre, l'ancienne star de Smallville, Allison Mack, aurait été la "recruteuse-clé" d'une secte. Il s'agit du groupe DOS, une société secrète pour les membres féminins les mieux classés du groupe d'entraide NXIVM, qui offre des cours pour une vie réussie et épanouissante. Ce groupe serait responsable d'actes violents et d'humiliations envers ses membres.

Publicité

Franck Parlato, a été renvoyé après un an quand Raniere, le fondateur, l'a surpris en train de fouiller les dossiers financiers de l'entreprise. Cité par Daily Mail, il explique en détails via son blog The Franck Report, le rôle qu'a joué Allison Mack dans cette secte. D'après son rapport, l'actrice a créé DOS avec l'intention de le transformer en une organisation mondiale qui serait une "force pour le bien et une force féminine contre le mal".

Publicité
D'après les anciens membres cités par le Daily Mail, pour adhérer au DOS, il faut prétendument remettre des informations personnelles accablantes en signe de confiance. Mais ils ajoutent que l'information est réellement utilisée pour empêcher les membres de parler de la réalité horrifiante du groupe. D'après eux, Mack a plusieurs "esclaves" qui sont eux-mêmes ordonnés de recruter un autre groupe d'esclaves. Les femmes du groupe seraient maintenues à un régime de 500 à 800 calories par jour parce que Raniere aime les femmes minces et croit que la graisse "interfère"...
Lire la suite sur Téléstar

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping People du jour :