calmer ses nerfs

Mieux gérer la pression

Publicité
Le constat : Vous contenir, vous maîtriser, vous savez faire. Enfin vous croyez. Car au bout d’un moment, inévitablement, l’effet « cocotte-minute » se fait sentir : la pression est trop forte et vous explosez, d’autant plus maladroitement pour votre entourage que c’est à retardement. L’outil : Ne pas chercher à réprimer une frustration : il faut « vider la pression de la cocotte-minute au fur et à mesure », conseile Christine Lewicki. « Ecoutez votre corps et arrêtez-vous quand vous sentez la pression monter, vos oreilles qui chauffent, votre ventre qui se noue ». Déléguer, demander de l’aide, oser dire non ou s’offrir une femme de ménage  sont d’autres armes bien pratiques suggérées par le coach pour remédier à la menace du pétage de plomb !

Publicité